[Spécial Francfort] BMW met le cap sur l’hydrogène

Publié le par

Dans le cadre du salon de Francfort, BMW a annoncé son intention d’atteindre 1 million de véhicules électrifiés sur les routes en 2021, avant de tester l’hydrogène dès 2022.

[Spécial Francfort] BMW met le cap sur l’hydrogène

Sur un salon de Francfort largement tourné vers la propulsion électrique, BMW confirme cette tendance lourde. La firme a annoncé son intention d’atteindre 1 million de véhicules électrifiés sur les routes en 2021, avant de lancer une flotte de modèles à hydrogène l’année suivante. Comme l’explique Oliver Zipse, président du directoire de BMW AG : « Nous serons en mesure d’offrir à nos clients toutes les motorisations : nos moteurs thermiques dont l’efficience fait référence, des véhicules 100 % électriques ou hybrides rechargeables et, à l’avenir, des modèles à hydrogène ». Pour le groupe, « la technologie hydrogène pourrait être une véritable solution, en particulier pour les longues distances », ajoute-t-il. La firme s’attend à ce que la demande pour cette technologie augmente en 2025 et prépare cette échéance avec le lancement d’une flotte de test en 2022.

Pour illustrer cette stratégie, BMW expose sur son stand le concept BMW i Hydrogen NEXT, basé sur un X7. Pour mémoire, ce mode de propulsion est développé en collaboration avec Toyota afin de mutualiser la recherche et les coûts. Cependant, BMW n’oublie pas que l’électromobilité rencontrera le succès à condition que les clients veuillent l’acheter. C’est la raison pour laquelle le constructeur souhaite proposer tous les types de motorisations, du thermique à l’hydrogène, en passant par l’hybridation légère et l’hybride rechargeable. Les vingt-cinq modèles électrifiés promis par la marque pour 2025 devraient ainsi arriver au plus tard en 2023. Sur ce total, plus de la moitié seront 100 % électriques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos