[Spécial Francfort] Volkswagen donne le coup d’envoi de sa révolution électrique avec l’ID.3

Publié le par

Volkswagen a dévoilé hier soir le premier modèle de sa nouvelle gamme électrique ID. Pour symboliser cette nouvelle ère, le constructeur allemand a revu son identité visuelle, avec un nouveau logo.

[Spécial Francfort] Volkswagen donne le coup d'envoi de sa révolution électrique avec l'ID.3

C’est l’évènement de cette édition 2019 du salon IAA de Francfort. La marque Volkswagen a enfin levé le voile sur son premier modèle entièrement électrique baptisé ID.3. Volkswagen ouvre ainsi un nouveau chapitre de son histoire qui doit l’amener à abandonner les motorisations thermiques à l’horizon 2035-2040.

30 milliards d’euros d’investissement dans l’électrique

Il y a quatre ans, suite au scandale du Dieselgate, la marque de Wolfsburg avait pris la décision radicale de muter à court terme l’ensemble de sa production vers le tout électrique et le zéro émission. En investissant plus de 30 milliards, la marque leader en Europe n’a pas fait les choses à moitié, souhaitant contrôler tous les aspects du véhicule électrique : de la production jusqu’à la fourniture d’électricité verte et de bornes de recharge.

Une nouvelle identité visuelle qui marque une rupture

À l’occasion de cette première mondiale, Jürgen Stackmann, membre du directoire de Volkswagen en charge des ventes et du marketing, a révélé hier, lundi 9 septembre, lors de la soirée de présentation à Francfort, la nouvelle identité visuelle de la marque. Un logo dont le design bidimensionnel plat, donne une identité plus claire, plus simple et plus moderne. Le réalignement du design de la marque dans les points de vente constituera l’un des éléments de communication importants qui marqueront cette transition de Volkswagen vers l’électrique. Près de 70 000 logos devront être remplacés dans les 10 000 concessions et points de service à travers le monde.

ID.3 : trois choix de batterie pour une autonomie allant de 330 à 550 kilomètres

Produite sur la nouvelle plateforme modulaire MEB, l’ID.3 ressemble à une Golf même si elle est plus haute de 5 cm et dispose d’un empattement plus important de 14 cm. Ce premier modèle électrique mesure 4,26 mètres de long, 1,81 mètre de large et 1,55 mètre de haut pour un empattement de 2,76 mètres. Ce degré d’habitabilité est l’un des éléments marquants de ce modèle. À l’intérieur, les commandes et affichages numériques sont assez sobres avec un liseré bleuté.

Lors de son lancement, l’ID.3 sera proposé avec trois choix de batterie : 45 kWh pour une autonomie de 330 kilomètres en homologation WLTP. Cette première version sera proposée à 30 000 euros. Celle de 58 kWh offre une autonomie de 420 kilomètres. Enfin, la batterie de 77 kWh permettra à l’automobiliste de parcourir une distance de 550 kilomètres. Côté motorisations, il sera possible d’opter entre 150 et 204 chevaux pour un couple de 310 Nm et une vitesse de pointe limitée à 160 km/h.

Avec une puissance de charge de 100 kWh, il sera possible de charger l’ID.3 en trente minutes pour une autonomie de 290 kilomètres (WLTP).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos