Statut d’auto-entrepreneur : attention danger !

Publié le par

Le CNPA a interpellé début octobre la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) au sujet de la création du statut d’auto-entrepreneur.

La loi de modernisation de l’économie d’août dernier prévoit que chacun pourra déclarer et exercer l’activité économique de son choix moyennant des formalités administratives simplifiées et le versement d’un prélèvement obligatoire forfaitaire unique.

Le CNPA, favorable à toute initiative visant à faciliter la création ou la reprise d’activité dans nos métiers de l’automobile, s’inquiète de voir apparaître des réparateurs ne présentant pas toutes les garanties techniques, professionnelles ou financières. Un réel danger !

C’est en premier lieu une menace directe pour la sécurité des automobilistes qui pourraient confier leur véhicule à un réparateur occasionnel. C’est également une concurrence déloyale au détriment des professionnels qui chaque jour apportent aux automobilistes le service et la qualité.

Le CNPA va saisir les délégations départementales de la DGCCRF afin que les pouvoirs publics garantissent une concurrence saine et équitable entre tous les acteurs sur le territoire français. À suivre…

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos