Stéphane Magnin, Suzuki : "Nous allons opérer un virage stratégique en 2019"

Publié le par

Entretien avec Stéphane Magnin directeur de l’activité automobile de Suzuki France à l’occasion du Salon de Genève 2019.

Stéphane Magnin, Suzuki :

Auto Infos : Comment abordez-vous les prochaines échéances françaises et européennes en matière de réduction de CO2 ?
Stéphane Magnin :
En 2019, nous allons opérer un virage stratégique”, confirme Stéphane Magnin directeur de l’activité automobile de Suzuki France. “C’est une véritable année de transition entre l’offre thermique et hybride. D’ici la fin de l’année, nous allons passer l’ensemble de nos véhicules en mild hybrid. Cela permet de gagner 14g de CO2 par rapport à une version diesel. Ce n’est pas négligeable. Nous vendons une Swift sur deux en mild hybrid. Seul le Jimny restera entièrement thermique. Sachant que notre objectif de CO2 en 2020 est 90,3g par kilomètre”.

A.I. : Comment démarrez-vous l’année ?
S.M. :
Depuis le début de l’année, nous sommes à +7% en vente à clients soit 5437 unités pour 75% de ventes à particulier. Nous avons un réseau qui est mature et très motivé avec une capillarité du réseau très importante. Au niveau des modèles, nous faisons entre 900 et 100 Swift par mois tandis que le Vitara lancé au moins d’octobre avec une nouvelle motorisation 1l et 1,4l fonctionne très bien avec son rythme de numéro deux des ventes avec 600 par mois. A la troisième place, nous avons l’Ignis qui représente 450 ventes par mois.

A.I. : Quel est le secret de ces bonnes performances dans ce climat incertain ? Votre réseau ?
S.M. : Nous avons, en effet, une relation très particulière avec notre réseau basé sur les échanges et une grande confiance mutuelle. Ce réseau comprend 206 points de vente, pour 172 contrats et 162 investisseurs. C’est un très bon maillage du territoire. Comme vous le voyez, nous ne sommes pas dans la course à la concentration ! Nous avons à la fois des grands groupes et des concessionnaires régionaux qui sont très performants. Nous essayons de garder cet équilibre. La rentabilité du réseau devrait être supérieure à 1,5% en 2018.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos