Stratégie de croissance externe pour Opteven

Publié le par

Stratégie de croissance externe pour Opteven

Le spécialiste de la garantie et de l’assistance automobile vient de conclure une année 2014 particulièrement riche en événements. Le chiffre d’affaires a franchi la barre des 100 millions d’euros pour atteindre 114 millions d’euros (+ 15 %). Depuis cinq ans, l’activité a donc été multipliée par deux. Plusieurs nouveaux contrats ont été signés avec MACSF (assistance des contrats d’assurance deux-roues), Protegys (assistance contrats automobile) et Volvo. Ce dernier accord porte sur l’ensemble des contrats d’entretien et de garantie panne mécanique.

Au mois de juin dernier, un nouvel actionnaire majoritaire est arrivé au capital avec le fonds d’investissement Capzanine. Une étape importante dont les conséquences devraient prendre la forme d’une extension européenne pour Opteven. « Pour poursuivre une croissance significative, nous devons nous développer à l’international. Ce déploiement devrait passer par une croissance externe mais il est encore trop tôt pour en parler », explique Jean-Matthieu Biseau, président-directeur général d’Opteven.

Le premier pas à l’étranger a été franchi au début du mois de mars avec l’ouverture d’un bureau en Grande-Bretagne pour gérer les garanties du groupe VW. En effet, le groupe allemand a confié à Opteven son programme de garantie dans le cadre du label Das Welt Auto. Cet accord a été déployé sur cinq pays jusqu’à présent et la Grande-Bretagne représente un marché particulièrement important, avec un portefeuille global de 100 000 garanties. « Dans ce pays, tous les distributeurs du groupe travaillent avec la solution de leur constructeur, ce qui représente un potentiel important pour nous », poursuit le dirigeant.

Le contrat d’entretien a de l’avenir

En 2014, les prestations proposées aux distributeurs ont également rencontré un certain succès puisque ce secteur a augmenté de 20 %. « Les ventes auprès des distributeurs, groupes et autres négociants représentent 40 000 garanties sur les 230 000 que nous réalisons au total », souligne le responsable. Au-delà de la garantie, le contrat d’entretien intéresse fortement Opteven. Ces derniers ont augmenté de 20 % en 2014 au sein de la société et l’évolution du marché pourrait favoriser ce type de produit. « Beaucoup de constructeurs et de distributeurs recherchent des offres intéressantes, qui permettent de concéder trop de remises et qui fidélisent leurs clients en après-vente », remarque Jean-Matthieu Biseau.

La firme a donc mis en place un système d’accord automatique sur les dossiers d’entretien et a inclus la prise en charge d’un entretien dans son contrat d’assurances panne mécanique MyEcoGarantie (24 ou 36 mois). Enfin, l’amélioration de la relation client a pris la forme en 2014 d’un nouveau système de téléphonie conçu par Avencall et Snom. Ces évolutions conduisent les dirigeants d’Opteven à des objectifs de croissance similaires à 2014 pour l’année en cours, avec une marge brute de 30 millions d’euros (27 millions en 2014).

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos