Succès pour la première vente aux enchères itinérante de BCA Belgique

Publié le par

Organisée samedi 10 octobre, l’opération de vente aux enchères mobile de 225 voitures d’occasion récentes de l’Amicale des concessionnaires du pays d’Arlon par la société BCA belgique a rencontré un vif succès.

Succès pour la première vente aux enchères itinérante de BCA Belgique

Le 10 octobre dernier, l’entité belge du spécialiste européen du remarketing de véhicules d’occasion a organisé pour le compte de l’Amicale des Concessionnaires du pays d’Arlon une vente aux enchères itinérante de VO. L’événement s’est déroulé à Messancy, sur le parking du centre Cora, route d’Arlon et visait essentiellement un public de particuliers, belges comme français. Sélectionnés parmi les meilleures reprises des 14 concessions appartenant au groupement, 225 modèles ont été présentés. Au final, 50 véhicules ont été vendus durant la période d’adjudication, mais 50 autres devraient rapidement trouver preneurs au regard des contacts échangés entre distributeurs et prospects. Pour appuyer l’attractivité de la formule, une garantie pièces et main d’œuvre d’un an était offerte au meilleur enchérisseur."Ce type d’événement est destiné à aider nos partenaires distributeurs à liquider leur stock dans les meilleures conditions, en prenant en temps réel le pouls du marché", affirme Jean-Roch Piat, directeur général des filiales belges et françaises du groupe BCA qui a déjà initié avec succès cette démarche en France il y a deux ans au sein de la concession Renault de Bracieux (41), propriété du groupe L. Warsemann. Pour rappel, 150 véhicules avaient été présentés et plus de 300 personnes s’étaient déplacées. Avant-hier, 302 "acheteurs" dont 50 % de Français s’étaient fermement inscrits à cette vente mobile novatrice. Le mix des véhicules était assez diversifié puisqu’on pouvait trouver à la vente des voitures familiales, des "petits prix" et des modèles haut de gamme comme une BMW 645. L’Amicale des concessionnaires du pays d’Arlon a choisi ce mode de déstockage ludique pour créer un événement à même de contrebalancer celui de son salon annuel de l’occasion. Et les intéressés ne seraient pas déçus. "Certains nous ont d’ores et déjà proposé de reprogrammer la manifestation l’année prochaine", confie, enthousiaste, Sandie Ducrocq, responsable marketing de BCA France.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos