Succès pour la prime à la conversion

Publié le par

Entrée en vigueur le 1er juin dernier, la prime à la conversion rencontre le succès, avec plus de 25 % du quota de 200 000 véhicules déjà vendu à la date du 25 juin.

Crédit photo : Auto Infos
Crédit photo : Auto Infos

C’est un soulagement pour toute la profession. Depuis le déconfinement du 11 mai, les clients sont revenus dans les ateliers. Depuis l’entrée en vigueur de la prime à la conversion le 1er juin dernier, plus de 25 % du quota de 200 000 véhicules a été vendu. Des chiffres communiqués par le gouvernement et relayés par le CNPA, qui se félicite de cette adhésion des français. L’organisation professionnelle a lancé une enquête auprès des distributeurs, en lien avec les ministères concernés, pour mesurer le plus précisément possible les ventes liées à cette prime élargie et augmentée. D’après les données remontées dans le cadre de cette enquête, entre 60 000 et 65 000 primes ont été accordées au 25 juin, soit 18 % du volume des véhicules vendus à cette même date. Ce nombre représente ainsi une moyenne de 20 000 primes accordées par semaine depuis le 1er juin. Le nombre atteint en moins d’un mois représente donc plus de 25 % du quota total de 200 000 primes défini par le gouvernement. Ce succès dépasse notamment la prime à la conversion lancée en 2018, qui générait à l’époque 10 000 dossiers hebdomadaires.

Assurer le suivi des ventes

Dans ce contexte d’adhésion des français à la prime à la conversion, le CNPA poursuit son suivi auprès des distributeurs. Depuis le 29 juin, une deuxième enquête a débuté afin de mesurer l’évolution des demandes. Ces relevés réguliers devraient permettre de définir une date de fin pour le système actuel de prime. Cette date butoir sera officiellement publiée par décret. Le CNPA travaille déjà avec les ministères concernés à la définition de la prime à la conversion qui succèdera au système en vigueur. Une aide que l’organisation professionnelle souhaite « à visée sociale et écologique, en gardant le périmètre actuel de véhicules éligibles, tout en ajustant les montants et en ciblant en priorité les ménages les plus modestes ». Une démarche qui s’inscrit parmi les propositions déposées par la Convention citoyenne pour le climat. Le CNPA signale également que l’Etat s’est engagé à doter l’ASP des fonds nécessaires dès la fin du mois de juillet, afin de rembourser les distributeurs à partir du mois d’août.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos