Suzuki met sa Swift au sport

Publié le par

La marque japonaise présente la troisième génération de sa Swift Sport. Une déclinaison sportive basée sur la plateforme plus légère de la nouvelle Swift.

Suzuki met sa Swift au sport

La Swift reste la star de Suzuki sur le marché français. Quelques mois après le lancement de la berline, la marque présente la Swift Sport. Cette troisième génération hérite de la plateforme et de la caisse plus légères que sa devancière. Une architecture qui permet à la voiture de passer sous la tonne avec une masse de 975 kg. Un résultat intéressant, dont les conséquences positives se ressentent rapidement au volant. En effet, la marque a choisi de privilégier la légèreté et le couple moteur à la puissance brute. Avec 140 chevaux, le propulseur Boosterjet de 1,4 l à injection directe et turbo s’en tire avec les honneurs mais reste éloigné des prestations d’autres berlines compactes comme la Renault Clio R.S, la Peugeot 208 GTI ou la Volkswagen Polo GTI. Des voitures de segment identique mais qu’il est difficile considérer comme des concurrentes en raison des écarts de puissance et de tarifs.

Concurrence ciblée

Cette nouvelle Swift Sport s’attaque plutôt aux Abarth 595, Ford Fiesta ST-Line et Seat Ibiza FR 1,5 Evo. Toutes ces voitures développent entre 140 et 150 chevaux pour des tarifs situés entre 18 600 (Abarth) et 21 170 euros (Seat). La Suzuki devrait se situer autour des 20 700 euros et constitue donc une alternative pertinente. Au-delà d’un comportement sympathique, la Swift Sport a l’avantage d’être disponible en une seule version « toutes options ». La couleur est la seule option disponible mais elle est gratuite. Suzuki France prend également en charge le coût de l’info-trafic ViaMichelin pour toute la durée de vie du véhicule. Commercialisée au mois de juin, cette petite sportive bénéficiera de l’effet « portes ouvertes » à cette période de l’année. Sur les six mois de 2018, la marque mise sur 500 ventes, qui devraient s’ajouter aux 9 000 espérées pour la berline classique cette année. Depuis son lancement en 2007, cette Swift Sport s’est écoulée à 136 583 exemplaires dont 4 870 pour la France.

Contexte favorable

Cette Swift Sport arrive dans un contexte favorable pour Suzuki France puisque la marque a réalisé une belle année 2017 et un très bon 1er trimestre 2018. Le constructeur a vendu 7 191 voitures sur les trois premiers mois (7 367 avec les versions utilitaires) dont 2 310 Swift, 1 570 Vitara et 1 555 Ignis. La ventilation de ces ventes reste largement favorable au canal des particuliers, qui représentent 66 % des acheteurs, devant les véhicules de démonstration (19 %) et les professionnels (15 %). Cependant, l’ambition de Suzuki France est de renforcer le poids des ventes aux professionnels, notamment grâce à la nouvelle structure spécifique mise en place. « Nous aimerions réaliser 18 à 20 % de nos ventes auprès des entreprises » confirme Stéphane Magnin, directeur de Suzuki Automobiles France. Une clientèle peu concernée par cette Swift Sport mais plus intéressée par les versions assagies de la gamme Suzuki. Plus globalement, Suzuki France est sur de bons rails pour atteindre les 30 000 voitures cette année, voire un peu plus si le marché se maintient sur un bon rythme.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos