Suzuki : un nouveau contrat pour le réseau.

Publié le par

Suzuki : un nouveau contrat pour le réseau.

Les 150 distributeurs du réseau automobile français de Suzuki (qui exploitent un tissu de 200 points de vente) devront mettre en œuvre un nouveau contrat de concession à dater de janvier 2014. Cela, après fait l’objet d’une résiliation technique intervenue il y a deux ans. Et sachant que 80% des mêmes décideurs ont simultanément été destinataires d’une lettre d’intention de poursuite de représentation.
Tandis que seulement 20 d’entre eux se voyaient incités à mettre en application certains standards dans leurs affaires avant de continuer à diffuser la marque (sans être radiés pour autant).

Jusqu’ici les concessionnaires concernés travaillaient sur une base d’activité exclusive. Mais le constructeur japonais a fait une avancée en optant pour le schéma d’une représentation sélective tout comme il s’impose lui-même de garantir une exclusivité territoriale à ses partenaires. Ce qui va leur permettre de rentabiliser des investissements engagés pour respecter les critères du business… Sans pour qu’il leur soit interdit d’autres démarches séparées de commercialisation.

Autre atypisme : le cadre à venir, prévoit une libre-cession des affaires revendues à des acquéreurs représentant déjà la marque par ailleurs. A la seule réserve qu’une acquisition ne les amène à réaliser plus de 20% des immatriculations totales VN du constructeur nippon sur notre territoire national. Clap de fin : en l’absence d’un groupement, les instances de la branche concessionnaire VP du CNPA se sont positionnées afin de valider le contenu du contrat ayant vu le jour.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos