Tarifs des fourrières : le CNPA lance un appel national à mobilisation !

Publié le par

Tarifs des fourrières : le CNPA lance un appel national à mobilisation !

Face au désengagement du ministère des Finances, le CNPA organise un mouvement national du 23 décembre au 2 janvier prochains. Claude Schneider, Président des Dépanneurs-Remorqueurs du CNPA, explique les raisons de cet appel national à mobilisation.

« Les tarifs fourrières ont été revalorisés en avril 2010 suite au mouvement de protestation national organisé par le CNPA. Sans un tel mouvement nous n’aurions rien obtenu. Depuis cette date, nous avons participé à plusieurs réunions de travail avec les représentants des ministères de l’Intérieur et des Finances. Ces réunions portent sur deux axes : l’aménagement de la réglementation fourrière et la tarification.
Nous avons démontré à ces deux ministères que la différence de tarification actuelle (126 € TTC dans les grandes villes, 110 TTC ailleurs), est totalement injustifiée. Le ministère des Finances n’a aucun argument à nous opposer pour nous démontrer le contraire.

Pire, cette Administration refuse depuis plusieurs mois de participer à nos réunions de travail, prenant ainsi le parti de rompre les négociations et de provoquer une situation de blocage que nous ne pouvons pas accepter.

Face au désengagement irresponsable des services de l’Etat, je suis contraint de lancer un mouvement national, consistant à refuser de placer en fourrière tout véhicule pendant la période du 23 décembre 2011 au 2 janvier 2012.

Ce mode d’ordre ne sera levé qu’à condition que :
- Le prix d’un enlèvement soit porté à 126 € TTC sur tout le territoire national ;
- Les frais de garde soient portés à 9 € TTC par jour.

Les modalités pratiques de mise en œuvre du mouvement vous seront communiquées ultérieurement. »

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos