Porsche Taycan propulsion : une entrée de gamme bien positionnée sur l’électrique de luxe

Publié le par

Quatrième variante de la sportive électrique allemande après la Turbo S, la Turbo et la 4S, la Taycan propulsion se veut la moins chère des Porsche électriques. Cette version entrée de gamme vient concurrencer directement Tesla dans l’électrique du luxe.

© Auto Infos
© Auto Infos

Le constructeur allemand lance une version entrée de gamme de son modèle électrique Taycan en deux roues motrices. Baptisée propulsion, le Taycan propulsion pourrait à terme représenter 30 % du mix de la gamme. Au niveau mondial, le véhicule électrifié représentait 17 % du marché en 2020. Il devrait atteindre les 50 % en 2025 puis 80 % à l’horizon 2030.

527 immatriculations en France en 2020

En France, Porsche a vendu 60 % de véhicules électrifiés, dont 12 % de pure électrique. Lancé en mars 2020, le constructeur allemand a écoulé 20 015 Taycan dans le monde, dont 527 immatriculations en France ce qui en fait le numéro un sur son segment des berlines électriques et de luxe. Le modèle a reçu un succès d’estime avec plus de 50 prix internationaux.

Ses prix s’échelonnent de 190 000 à 156 000 euros, soit un prix moyen de 158 000 euros. La version 4S, qui débute à 109 414 euros, représente 60 % des ventes en France en 2020, la Turbo (25 % des ventes) s’envole à 156 000 euros et la Turbo S (15 %) à 190 000 euros. L’âge moyen de l’acheteur est de 50,5 ans, lequel n’est pas un client Porsche en grande majorité et la clientèle se repartit pour moitié entre particuliers et professionnels.

Deux batteries au choix

Le nouveau modèle à propulsion arrière est disponible avec deux configurations de batteries. Comme sur la 4S, la Taycan peut être commandée avec une batterie de 79,2 kWh (batterie Performance) ou avec la plus imposante des versions Turbo et Turbo S de 93,4 kWh (batterie Performance Plus). La première lui permet d’afficher 326 chevaux, voire 380 chevaux grâce à l’overboost quand la deuxième lui octroie 380 chevaux en puissance nominale et 476 chevaux au maximum. L’autonomie ne change pas énormément entre les deux puisque la batterie Performance permet à la Taycan de parcourir 431 kilomètres (selon le cycle d’homologation WLTP), alors que la batterie Performance Plus permettra d’atteindre 484 kilomètres (cycle WLTP). Au moment de se brancher, la capacité de recharge maximale diffère selon la batterie choisie. Elle s’élève à 225 kW pour la batterie Performance ou 270 kW avec la batterie Performance Plus. Mais dans les deux cas, il est possible de recharger les deux batteries de 5 à 80 % en 22 minutes.

Un chargement en Plug & Charge

Bien évidemment, ce nouveau modèle fait le plein de nouveautés. Parmi elles, la nouvelle fonction Plug & Charge qui permet de recharger et de payer facilement sans carte ni application. Dès que le câble de chargement est branché, le Taycan communique de manière sécurisée avec la station de recharge compatible Plug & Charge. Ensuite, les processus de recharge et de paiement s’effectuent automatiquement. Une condition préalable à cela : souscrire un contrat de charge avec Porsche Charging Service.

Un sérieux concurrent pour Tesla

La version propulsion, qui démarre à 86 254 euros, pourrait rapidement atteindre les 30 % du mix Taycan. Différentes stations de charge sont à disposition dont le réseau Ionity qui comprend 400 points de charge en Europe, dont 74 en France. Avec cette version entrée de gamme, la marque allemande poursuit son développement dans l’électrique avec un modèle qui concurrence directement la Model S de Tesla.

Mots clefs associés à cet article : Porsche

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos