Tesla aux portes du mainstream

Publié le par

Sans même parler du lancement de la Tesla Model 2, attendue pour 2022 à moins de 25 000 euros, Tesla a réussi son changement d’échelle en 2020, tutoyant l’objectif de 500 000 livraisons, dont 180 600 sur le seul quatrième trimestre.

DR / Tesla
DR / Tesla

Au quatrième trimestre de 2020, Tesla a livré 180 600 véhicules, soit une hausse de 70% par rapport au 4ème trimestre de 2019 et une progression de 30% par rapport au 3ème trimestre de 2020.

Si Tesla a manqué de peu l’objectif des 500 000 ventes annuelles (499 500), on peut surtout y voir une volonté de ne pas forcer sur les livraisons en fin d’année, dans la mesure où Elon Musk avait parfaitement maîtrisé le jeu boursier de la marque, dont la valorisation a littéralement explosé. Tesla a notamment intégré le prestigieux indice S&P 500, regroupant les 500 plus grandes sociétés cotées aux Etats-Unis. Tout en maintenant l’attention des places de marché en ne donnant pas d’objectifs chiffrés pour 2021.

Parfaite synchronisation entre production et livraisons

Selon des données relayées par Tradingplatforms, on peut noter qu’en 2020, Tesla a parfaitement synchronisé sa production (509 737 unités) et son flux de livraisons (499 500), annulant ainsi les problèmes de stock et de coûts de gestion desdits stocks. La Gigafactory de Shanghai a rempli sa mission. Cette année, c’est la Gigafactory européenne de Berlin qui captera l’attention. Elle devrait être opérationnelle au cours du second semestre. Au-delà des Model 3, la Gigafactory de Berlin prendra en charge la fabrication des batteries « 4680 », les plus performantes du constructeur, et dont les Model Y seront dotés.

La Gigafactory de Berlin, signal d’un nouveau ramp-up en Europe

« La production et la livraison locales sont des éléments clés de notre stratégie de croissance. Alors que nos parts de marché ont augmenté en Europe en 2020, la Gigafactory de Berlin devrait développer significativement nos livraisons locales, à l’instar de ce que nous avons observé après la construction de la Gigafactory de Shanghai. Les travaux pour notre usine berlinoise avancent comme prévu, et nous avons déjà commencé à installer des équipements à l’intérieur du bâtiment », a écrit Elon Musk aux actionnaires du groupe.

Par ailleurs, on peut relever que Tesla a relevé le pari de la massification via le Model 3, véhicule électrique le plus vendu dans le monde en 2020, devant la Wuling HongGuang Mini EV, ma minicitadine de moins de 700 kg de SAIV-GM-Wuling, et la Renault Zoé.

Le top 10 des modèles électriques les plus vendus dans le monde en 2020

1/ Tesla Model 3 : 365 000 unités
2/ Wuling HongGuang Mini EV : 119 000
3/ Renault Zoé : 100 000
4/ Tesla Model Y : 80 000
5/ Hyundai Kona : 65 000
6/ Volkswagen ID.3 : 57 000
7/ Nissan Leaf : 56 000
8/ Audi e-tron : 48 000
9/ SAIC Baojun E Series : 48 000
10/ Great Wall Ora R1 Black cat : 47 000

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos