Thomas Loiodice, en 2ème année de BTS Maintenance des véhicules particuliers

Publié le par

Garac
Garac

Alors que j’avais été orienté en seconde générale S au lieu de m’engager tout de suite dans ma passion pour l’automobile, un élève du Garac m’a invité à venir aux portes ouvertes de l’établissement.

J’ai découvert une école pas comme les autres. J’ai été impressionné par toutes ces voitures, ces motos et ces camions. Les relations sont très différentes de celles que j’ai connues auparavant avec les professeurs ou avec les non-enseignants. L’élève est mis en avant. On parle de nous dans les supports de communication.

On nous propose des projets qui ne sont pas des gadgets, mais dans lesquels on apprend beaucoup de choses, par exemple, en mécanique comme avec le projet Rallycross ou le Rallye des Pionniers. J’ai aussi concouru au challenge Norauto avec un camarade ou nous avons terminé premiers de la Région Ile-de-France.

Les périodes en entreprise sont importantes pour un lycéen comme moi. Je suis parti trois semaines en Islande dans un garage Chevrolet, Porsche, Opel, et Ssangyong. En France, j’ai fait mes stages dans le groupe AXONE chez Volkswagen Paris 13.

J’ai obtenu mon Bac avec la mention bien. Avec le BTS Maintenance des véhicules auto, le changement de niveau est radical. Les professeurs exigent de nous plus de précisions, de justifications, d’explications. Nos activités sont beaucoup plus orientées vers le diagnostic, l’électronique et moins vers la mécanique. Les maths et l’AFS sont d’un tout autre niveau.
Ma voie dans le Monde des Services de l’Automobile et de la Mobilité est désormais bien tracée. Après mon BTS, je poursuivrai soit par un CQP de réceptionnaire après-vente, soit au sein de l’École Volkswagen.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos