Toyota Corolla : le retour de la star

Publié le par

Toyota profite d’un changement de génération pour remettre sur le devant de la scène le nom Corolla, synonyme de 45 millions d’exemplaires vendus dans le monde depuis 1966. Une évolution marketing au service d’un modèle taillé pour les flottes.

Toyota Corolla : le retour de la star

Adieu Auris, bonjour Corolla. La berline du segment C de Toyota change de nom pour reprendre le plus célèbre patronyme de la marque, fort de 45 millions d’unités produites depuis 1966. Un nombre qui en fait la voiture la plus vendue de tous les temps. Une série en cours puisque la 12ème génération arrive sur le marché en ce début d’année. Proposée en berline (Hatchback) et en break (Touring Sports), cette Corolla arbore un nouveau design. Un style qui a le mérite de ne pas laisser indifférent. « Stop aux voitures ennuyeuses ! » comme l’a souhaité Akio Toyoda, Pdg de Toyota, pour toutes les nouveautés du groupe.

Du nouveau sous le capot

Si cette nouvelle Corolla bénéfice d’une personnalité plus affirmée, elle inaugure également un moteur 2 litres accouplé au système hybride. L’ensemble fournit 180 chevaux, appréciables lors des dépassements mais plutôt timides le reste du temps. Cette motorisation est l’une des deux possibilités laissées aux clients sur le marché français, puisque l’essence et le diesel ont disparu du catalogue. L’essentiel des ventes devrait donc se concentrer sur le 1,8 l hybride de 122 chevaux. En Europe, la firme vise 213 000 ventes pour cette nouvelle Corolla, qui recevra un moteur 1,2 l essence dans certains pays. Cependant, les propulseurs hybrides devraient représenter 77 % des immatriculations pour la berline, dont 58 % au bénéfice du 1,8 l et 19 % en faveur du 2 l. Pour le Touring Sports, 86 % des modèles écoulés devraient être hybrides. Le moteur 1,8 l devrait constituer 63 % des ventes, devant le 2 l (23 %) et l’essence classique (14 %).

15 000 unités en 2019

En France, l’Auris a réalisé une belle année en 2018 avec 13 100 immatriculations. La Corolla devrait atteindre 15 000 unités en 2019 dont 30 % de Touring Sports. Une carrosserie appréciée par les flottes. Une catégorie d’acheteurs qui bénéficiera « d’un TCO ultra-compétitif et de valeurs résiduelles en hausse de 4,5 % par rapport à l’Auris » souligne Didier Gambart, président de Toyota France. Des professionnels qui auront droit à une version spécifique dénommée Dynamic Business, disponible en 1,8 l et 2 l. Chez les particuliers, la cible reste les jeunes couples et les familles avec un enfant. Le taux de conquête de cette nouvelle Corolla devrait atteindre 63 %, pour un mix en matière de finitions orienté à 37 % vers le haut de gamme. Près de 70 % des ventes devraient concerner le 1,8 l et 30 % le 2 l. Les tarifs s’échelonnent pour la berline de 26 950 euros à 31 450 euros et il faudra ajouter 1 000 euros pour les versions Touring Sports.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos