Toyota met l’accent sur l’hydrogène

Publié le par

Toyota ambitionne de multiplier par dix la production en série de sa pile à combustible et de ses réservoirs d’hydrogène dans le but d’augmenter le nombre de véhicules automobiles zéro émission sur les routes.

Toyota met l’accent sur l’hydrogène

À l’horizon 2020, Toyota prévoit l’augmentation de ses ventes mondiales de véhicules à pile à combustible hydrogène (PAC) passant ainsi de 3 000 à 30 000 unités au moins par an. Afin de mener à bien la réalisation de cet objectif, l’entreprise japonaise entreprend de construire un nouveau bâtiment high-tech, toujours sur le complexe de Honsha à Toyota City, à deux pas de l’usine automobile historique inaugurée en 1938. Le nouvel édifice, haut de huit niveaux et d’une superficie totale de 70 000 m2, permettra d’augmenter la production de piles à combustible.

La production de réservoirs d’hydrogène à haute pression s’effectuera quant à elle sur une nouvelle ligne spécifique – dont la construction vient de débuter – sur le site de production de Shimoyama à Miyoshi City (préfecture d’Aichi). Jusqu’à présent, ces réservoirs étaient assemblés en petite série à Honsha. Réalisés en fibre de carbone extrêmement épaisse, ils sont conçus pour pouvoir résister à des impacts très violents.

À savoir, sur un véhicule à PAC, la pile est l’élément qui produit, à partir d’hydrogène et d’oxygène, l’électricité nécessaire à la propulsion, tandis que les réservoirs stockent le combustible H2. Il est donc primordial de fabriquer ces deux composants en grande série pour abaisser les coûts et satisfaire l’accroissement futur des ventes de ces véhicules.

Ces nouvelles installations devraient permettre une réduction considérable du CO2 émis lors de la fabrication. Cet objectif avait été annoncé lors du « Toyota Environmental Challenge 2050 » annoncé en octobre 2015. Cette ambition tend à terme vers la fabrication de véhicules zéro émission de CO2 sur les routes.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos