Tracauto fait le bilan VHU de ses clients constructeurs

Publié le par

Tracauto vient de publier le bilan du réseau de centres VHU agréés qu’il manage pour le compte de ses clients constructeurs.

Tracauto fait le bilan VHU de ses clients constructeurs

Tracauto vient de communiquer le bilan du réseau de centres VHU agréés que la firme anime pour ses clients constructeurs. Depuis 9 ans, Tracauto gère la traçabilité du recyclage des véhicules en fin de vie pour le compte de filiales de constructeurs étrangers. Ces derniers rassemblent BMW Group France, FCA France, Mercedes-Benz France, Porsche France et Volkswagen Group France. Le réseau managé par la société compte plus de 400 centres VHU agréés sur le territoire. En 2018, cet ensemble a atteint les 2 seuils fixés par la réglementation. Le taux de réutilisation et recyclage a atteint 88 %, pour une obligation légale de 85 %, tandis que le taux de réutilisation et de valorisation a légèrement dépassé le seuil de 95 %, avec 95,6 %. Au-delà de ces pourcentages, le bilan global des ce réseau donne un portrait intéressant des véhicules en fin de vie.

Portrait de VHU

Le nombre de véhicules hors d’usage traités dans ces 400 centres de déconstruction en 2018 s’est élevé à 569 707 unités, soit une hausse conséquente de 44,1 % par rapport à 2017. Une augmentation qui s’explique notamment par les bons chiffres de vente de véhicules neufs l’année dernière. Sur ce nombre, 93 % étaient des véhicules particuliers et 7 % des utilitaires légers. Leur âge moyen atteignait 18,2 ans. Sans surprises, les marques les plus représentées correspondent au palmarès des ventes du début des années 2000. Le top 3 des modèles les plus courants rassemble la Renault Clio 2, la Peugeot 206 et la Renault Mégane 1. Ces véhicules en fin de vie proviennent pour 32 % des particuliers, pour 24 % des réseaux constructeurs, pour 22 % des assureurs, pour 10 % des fourrières, pour 9 % des réparateurs indépendants et pour 4 % d’origines diverses. Sans surprises, le poids moyen des VHU a également augmenté, pour passer de 1096 kg à 1110 kg. Sur cette masse, 255 kg d’éléments ont été démontés en moyenne.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos