Trois motorisations hybrides pour le nouveau Ford Kuga

Publié le par

La troisième génération du Kuga arrivera début 2020 en concession.

Trois motorisations hybrides pour le nouveau Ford Kuga

Le constructeur américain a présenté le 2 avril, à Amsterdam (Pays-Bas), lors de son évènement #GoElectric, son nouveau SUV Kuga. Cette troisième génération a pour objectif de venir concurrencer des modèles comme le Tiguan ou le Peugeot 3008 sur ce segment C très prisé en Europe. Le nouveau Kuga est l’un des deux SUV promis par le constructeur pour se relancer sur le Vieux Continent.

Trois motorisations hybrides

Pour faire face à la nouvelle homologation WLTP et l’augmentation mécanique des émissions de CO2 en Europe, Ford décline son nouveau SUV en trois motorisations hybrides : mild-hybrid ou hybride léger (Kuga EcoBlue Hybrid), hybride (Kuga Hybrid) et hybride rechargeable (Kuga Plug-In Hybrid).

« À l’image du nouveau Kuga, chaque nouveau modèle Ford sera désormais électrifié – mild-hybrid, hybride, hybride rechargeable ou 100 % électrique –, mais aussi intelligent avec le Ford CoPilot360 et connecté à son smartphone via l’appli FordPass », a déclaré Louis-Carl Vignon, président de Ford France.

Comme sur la Focus, le nouveau Kuga multiplie les systèmes d’aide à la conduite de dernière génération dont la conduite CoPilot360, qui utilise 18 caméras, capteurs et radars répartis autour du véhicule.

Commercialisation prévue début 2020 en France

Cette troisième génération du Kuga, vendu à plus d’un million d’exemplaires depuis son lancement en 2008, sera produite à Valence (Espagne) et arrivera dans les showrooms français en début d’année prochaine. Basé sur la nouvelle architecture C2 inaugurée par la Focus, le nouveau Kuga s’allège jusqu’à 90 kg alors que ses dimensions gagnent 4,4 centimètres en largeur et 8,9 cm en longueur.

Des émissions de CO2 au plus bas en WLTP

En version mild-hybrid avec une batterie de 48V, le Kuga EcoBlue Hybrid améliore le rendement énergétique du moteur diesel Ford EcoBlue 2.0l 150 ch et permet de réduire les émissions de CO2, attendues à partir de 132 g/km de CO2 pour une consommation estimée de 5,0 l/100 km.

La version PHEV, annoncée avec une autonomie supérieure à 50 kilomètres en mode de conduite 100 % électrique, est estimée en WLTP toujours à 1,2 l/100 km et 29 g/km de CO2. D’une puissance totale de 225 ch, Il dispose d’un moteur essence 2.5 l quatre cylindres à cycle Atkinson combiné à un moteur électrique, une batterie lithium-ion de 14,4 kWh et une transmission automatique. Si la batterie se recharge automatiquement lors du freinage, la recharge sur secteur se complète en 4 heures.

Équipé de la même motorisation hybride que la version rechargeable, le Kuga Hybrid sera disponible au second semestre 2020 et permettra une conduite qui alternera automatiquement entre mode thermique et mode 100% électrique. Ce modèle anticipe des émissions à partir de 130 g/km de CO2 et une consommation estimée 5,6 l/100 km.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos