Troisième année record d’affilée pour Mazda

Publié le par

Mazda Motor Corporation voit son chiffre d’affaires augmenter au niveau mondial, enregistrant également une hausse de ses bénéfices au cours de l’exercice 2017-2018 et prévoit une nouvelle progression de ses ventes grâce à ses futurs modèles.

Troisième année record d’affilée pour Mazda

Sur la période 2017-2018, Mazda Motor Corporation a livré 1 631 000 véhicules, soit une hausse de 5 % (+72 000 unités de vendues par rapport à la période précédente). Grâce à ces chiffres, le constructeur japonais valide un troisième record de ventes consécutives à l’échelle mondiale, tout en signant par ailleurs sa cinquième année de croissance ininterrompue.

Le chiffre d’affaires de la Mazda affiche un chiffre d’affaires à la hausse, à 26,7 milliards d’euros, soit une progression de 8 %. Parallèlement, son bénéfice d’exploitation a bondi de 16 % à 1,12 milliard d’euros, tandis que son bénéfice net a grimpé de 19 % à 862 millions d’euros.

Toutes les régions affichent une croissance des ventes : en Chine +11 % (322 000 unités), au Japon + 4% (210 000 unités), en Amérique du Nord et en Europe + 1 % (435 000 et 242 000 unités vendues)

Les résultats de Mazda au niveau mondial s’expliquent par l’engouement à l’égard de la gamme de crossovers CX, qui a représenté à elle seule 46 % des ventes totales de la marque au cours du dernier exercice. En Europe par exemple, les ventes du SUV compact Mazda CX-5 ont grimpé de 17 %.

Objectifs des années à venir

La marque japonaise entend maintenir une hausse de ses ventes de 50 000 unités par an, et exploiter pleinement sa capacité de production actuelle de 1,8 million d’unités en attendant l’achèvement de sa nouvelle usine américaine de Huntsville, en Alabama.

Quant à l’exercice en cours (clos en mars 2019), Mazda s’est fixé un objectif record de ventes de 1 662 000 unités au niveau mondial. Le constructeur table sur un chiffre d’affaires de 3 550 milliards de yens pour un bénéfice d’exploitation de 105 milliards de yens et un bénéfice net de 80 milliards de yens. Il prévoit enfin un dividende annuel de 35 yens par action, équivalent à celui de l’exercice précédent.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos