Trou d’air des commandes VP : - 7,7 % en octobre 2020

Publié le par

Prises de commandes en recul, mois de novembre confiné et activité commerciale réduite en raison du reconfinement, de forts reculs des immatriculations devraient être enregistrés en novembre et en décembre.

© groupe Lempereur
© groupe Lempereur

D’après des données communiquées par le CCFA et la CSIAM, les commandes de voitures particulières sont en recul depuis le mois de juillet dernier. Ce phénomène s’est accéléré au mois d’octobre 2020, avec un repli de - 7,7 %.

La baisse des commandes réduit l’influence du click and collect

Au cumul des dix premiers mois de l’année, la baisse des commandes VP s’établit à - 19,5 %. Ce repli s’explique simplement par une perte de confiance des acheteurs, tant du côté des particuliers que des professionnels. Deux raisons sont principalement avancées : l’incertitude économique liée à la crise sanitaire. Même si nous n’étions pas encore confinés avant le 29 octobre dernier, les rumeurs autour de nouvelles restrictions ainsi que le couvre-feu ont découragé les clients à se déplacer dans les concessions. L’autre raison vise le gouvernement lui-même. Il porte une grande responsabilité dans cette baisse lors de l’interminable débat autour du PLF 2021. Chaque semaine la voiture a été décriée à travers un durcissement du malus pour 2021 et la mise en place de la fameuse nouvelle taxe au poids du véhicule. Pas de quoi encourager encore une fois un client à se précipiter dans une concession.

Cette baisse des commandes importante sur le seul mois d’octobre 2020 ne devrait pas laisser de bonnes perspectives pour la mise en place du click and collect, présentée comme le graal par les pouvoirs publics. Les commandes devraient rapidement se tarir. Par ailleurs, il y a peu de chance qu’une voiture soit commandée directement à partir du Web.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos