Un bond en avant pour la nouvelle Skoda Fabia

Publié le par

Skoda vient de présenter une nouvelle génération de sa Fabia basée sur la plateforme MQB-A0 du groupe Volkswagen. Un bond en avant pour cette citadine, qui hérite également des derniers moteurs essence du groupe et d’un contenu technologique plus élevé.

© Skoda
© Skoda

Skoda vient de révéler la nouvelle génération de sa Fabia. Une étape importante pour la marque, puisque la Fabia est le deuxième modèle le plus produit, derrière l’Octavia. Depuis son lancement en 1999, il s’est vendu 4,5 millions de Fabia. Il est donc capital pour la firme de poursuivre ce succès commercial avec cette quatrième génération. Une continuité qui passe par l’adoption d’une nouvelle base, avec la plateforme MQB-A0 du groupe Volkswagen. Un changement qui lui apporte des dimensions supérieures, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Elle gagne 11 centimètres et atteint ainsi les 4,10 mètres. En volume, son coffre passe de 330 à 380 litres. Le design évolue en douceur, en rajeunissant la ligne tout en conservant le style Skoda. Sous le capot, le modèle hérite des dernières générations de moteurs essence du groupe.

Cinq moteurs essence

Cette nouvelle Fabia reçoit cinq moteurs essence, d’une puissance de 65 à 150 chevaux. Deux propulseurs MPI de 65 et 80 chevaux constituent l’entrée de gamme. Le 1.0 TSI est disponible en 95 et 110 chevaux, tandis que le haut de gamme est le 1,5 TSI de 150 chevaux. Des moteurs associés à une boîte à 5 rapports sur les trois premiers niveaux de puissance et à une boîte à 6 rapports ou DSG 7 avec le 110 chevaux. Le 1,5 TSI reçoit de son côté cette même boîte DSG 7 de série. Skoda met en avant la capacité de quatre de ces cinq motorisations à atteindre une autonomie de 900 kilomètres (WLTP) grâce au réservoir de 50 litres. L’arrivée de cette nouvelle génération de moteurs va de pair avec un contenu technologique en hausse. Une montée en gamme autorisée par l’adoption d’une plateforme MQB-A0 plus moderne.

Technologie en hausse

L’adoption de la plateforme MQB-A0 permet non seulement de gagner en dimensions et volume, mais aussi en technologie embarquée. Les lignes restent fidèles au style Skoda, tout en donnant au véhicule un coefficient de pénétration dans l’air (Cx) de 0,28, plutôt bas pour une citadine. Dans l’habitacle, le véhicule entre dans l’ère de la modernité, avec un tableau de bord qui peut aller jusqu’à 10,25 pouces avec le Digital Cockpit, disponible en option. La marque conserve cependant en série un tableau de bord analogique et un écran de 3,5 pouces, que les clients amateurs de simplicité apprécieront. La connectivité est cependant bien présente, avec un écran optionnel de 9,2 pouces sur lequel le conducteur peut brancher son téléphone Android ou Apple. L’ambiance intérieure évolue aussi, avec un éclairage Led et une climatisation à double zone.

En matière de sécurité, la Fabia intègre jusqu’à neuf airbags, mais aussi des systèmes comme le Park Assist et le Manœuvre Assist. Le Travel Assist arrive aussi sur cette Fabia, ce qui signifie la présence d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un maintien dans la file, d’une détection des angles morts et d’une protection prédictive des piétons. Un saut générationnel en matière d’assistances qui offre un ensemble au niveau du marché. Toutes ces évolutions restent pour le moment non reliées à des tarifs. La marque n’a pas encore communiqué sur les prix de sa nouvelle Fabia. Cet élément restera un point important, pour une marque connue et appréciée pour son bon rapport qualité prix.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos