Un marché automobile français plombé par les nouvelles taxes en janvier

Publié le par

Avec 134 232 immatriculations en janvier, le marché automobile français des voitures particulières neuves a démarré difficilement l’année 2020 (- 13,44 %).

© Auto Infos.
© Auto Infos.

D’après les données fournies par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) et AAA Data, le marché français des voitures particulières enregistre un très fort recul de 13,44 % en janvier 2020 par rapport à la même période en 2019. Au total, 134 232 véhicules ont été immatriculés pendant cette période.

Un recul porté par le gouvernement français

Un plongeon prévisible depuis plusieurs mois en raison de la mise en place de la nouvelle grille de malus jusqu’au 1er mars prochain, en attendant une seconde grille conforme à la norme WLTP qui sera effective à cette période. Ce recul s’explique en grande partie par l’interrogation des particuliers et des professionnels qui s’interrogent sur l’achat d’un véhicule pendant cette période transitoire. Outre ces nouvelles taxes voulues par le gouvernement français, la nouvelle réglementation européenne CAFE de réduction des émissions de CO2 est également en vigueur depuis le 1er janvier, ce qui n’arrange en rien le marché français, dont le mix énergétique devrait basculer vers les véhicules électrifiés et, dans une moindre mesure, vers le diesel moins gourmand en rejets de CO2 que l’essence.

Les marques françaises : - 10,50 %

Les marques françaises ont accusé un recul de 10,50 % de leur volume pendant cette période pour une part de marché de 60,32 %. Dans le même temps, les immatriculations des marques étrangères ont baissé de 17,62 %, pour une pénétration de 39,38 %.

Dans le détail, l’ensemble des marques sont à la baisse sauf quelques exceptions qui s’expliquent par une période de référence (janvier 2019) en forte baisse. Le groupe PSA enregistre une baisse de -5,91% en janvier 2020 avec ses marques Citroën (-10,97%), Peugeot (-1,37%), DS (+39,73%) et Opel (-27,44%). Le Groupe Renault est à -17,45% avec la marque Renault qui est en baisse de -9,34% tandis que Dacia, fortement impactée par la nouvelle grille de malus, plonge de -37,41%.

Les marques étrangères : -17,62%

Le groupe Volkswagen enregistre une baisse de -16,99% avec ses marques Volkswagen (-30,58%), Audi (-12,06%), Skoda (+5,72%) et Seat (+16,43%). Au niveau des autres marques, les baisses sont assez importantes : BMW (-4,53%), MINI (-36,74%), Toyota (+16,26%), Lexus (-1,69%), Ford (-33,16%), Fiat (-36,38%), Jeep (-49,58%), Alfa Romeo (-35,18%), Nissan (+28,71%), Mercedes-Benz (-42,90%), Smart (-88,14%), Kia (-12,87%), Hyundai (-3,70%), Volvo (-51,08%), Jaguar (-56,80%), Land Rover (-2,42%), Suzuki (-43,55%), Mitsubishi (-36,58%), Mazda (-6,01%), Subaru (-81,82%) et Tesla (+431%).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos