Un marché tourné vers l’essence

Publié le par

Au-delà de la hausse de 10,5 % (+ 0,5 % à nombre de jours ouvrés équivalent) du marché français des véhicules légers (VP et VUL), le mois de janvier a vu le diesel passer sous la barre symbolique des 50 % pour ne représenter que 47,87 % des immatriculations.

Un marché tourné vers l’essence

Le diesel n’est plus majoritaire dans les immatriculations de véhicules légers en France. Un basculement qui a déjà eu lieu sur le seul marché des particuliers depuis 2014. Sur ce seul canal de vente, l’essence représentait 60,49 % des ventes en janvier selon les données de AAA Data. D’un point de vue plus global, le diesel a atteint 47,87 % des immatriculations de véhicules particuliers le mois dernier. Les motorisations essence se sont positionnées à 46,3 % des immatriculations, devant l’hybride (4,3 %) et l’électrique (1,46 %).

Sur l’ensemble du marché des véhicules légers, les groupes français ont représenté 56,4 % des immatriculations, avec une prédominance pour PSA, qui a écoulé 58 194 unités (+ 10,1 %). Derrière, le groupe Renault a immatriculé 45 477 véhicules légers (+ 12,1 %). Parmi toutes les marques des deux firmes, seule DS affiche une baisse de ses ventes avec 1 723 voitures, soit un recul de 31,9 %. Parmi les marques étrangères, il est intéressant de noter les belles progressions de Seat (+ 48,7 %), Ford (+ 36,8 %), Kia (+ 23,6 %), Hyundai (+ 21,8 %), Opel (+ 18,4 %), Toyota (+ 18,1 %) et Fiat (+ 16,1 %). En revanche, d’autres constructeurs ont reculé en janvier, à l’image de Porsche (- 27,8 %), Volvo (- 18,5 %), Mercedes-Benz (- 15,4 %) et VW (-3,3 %).

En matière de classement des véhicules les plus vendus, le mois de janvier a été favorable à la Clio (8 714 unités), devant la 208 (8 268), elle-même suivie de trois autres Peugeot (2008, 3008 et 308). La Dacia Sandero arrive à la sixième place (4 667 exemplaires), devant la nouvelle Citroën C3 (4 629 unités).

Enfin, les SUV et tout terrain séduisent de plus en plus de consommateurs, avec une part de marché qui a atteint 30 % des véhicules particuliers en janvier. Ces modèles prennent non seulement des parts de marché aux autres types de carrosseries mais ils tirent également le marché vers le haut.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos