Un pas de plus vers la fusion PSA-FCA

Publié le par

PSA vient de recueillir le consentement des porteurs d’obligations du groupe et les autorisations de ses banques partenaires en vue de la fusion avec FCA. Une étape de plus est donc franchie pour la création de Stellantis.

© PSA
© PSA

Peugeot S.A. a lancé le 28 octobre une consultation afin de recueillir le consentement des porteurs d’obligations émises sous le programme EMTN du groupe. L’objectif de cette consultation était d’obtenir l’accord des obligataires portant sur le projet de fusion entre Peugeot S.A. et FCA, pour former Stellantis à l’issue de l’opération. Cette opération a été menée avec succès, puisque cette consultation aurait recueilli une très large majorité des voix à l’issue de chaque assemblée générale des porteurs. Pour compléter le processus qui devrait mener le groupe vers la fusion avec Stellantis, PSA a également obtenu les autorisations requises de la part de ses banques partenaires, pour ses deux lignes de crédit renouvelable de 3 milliards d’euros chacune. Ces deux opérations successives constituent des étapes indispensables pour concrétiser la stratégie de la firme. Le groupe PSA souligne ainsi que « la réalisation de la fusion devrait avoir lieu d’ici à la fin du premier trimestre de 2021, sous réserve des conditions de clôture habituelles ». Des conditions qui comprennent notamment l’approbation de cette opération par les actionnaires des deux sociétés, lors de leurs assemblées générales extraordinaires respectives. Enfin, la fusion devra satisfaire aux exigences antitrust et autres conditions réglementaires.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos