Un semestre record pour le marché du véhicule d’occasion

Publié le par

Malgré des performances en dents de scie depuis le début de l’année, le marché du véhicule d’occasion a enregistré au premier semestre 2017 le meilleur volume de ventes jamais atteint en dépassant de 2,1 % le record de 2016, inégalé depuis 10 ans.

Un semestre record pour le marché du véhicule d’occasion

2 927 592 modèles d’occasion ont trouvé preneur durant les six premiers mois de l’année selon les chiffres d’AutoScout24. À nombre de jours ouvrables comparables, cette hausse atteint 2,9 % par rapport à la même période de l’année précédente. Alors que le marché du véhicule neuf a enregistré depuis le début de l’année une hausse de ses ventes de 3,1 % soit un volume de 1 135 323 unités, le rapport VO/VN est resté stable à 2,6.
Les marques françaises ont connu une évolution en ligne avec le marché global, avec la meilleure performance à souligner pour Dacia : la marque a enregistré une hausse de ses commercialisations de VO de près de 15 % avec 44 500 unités.

Chez Citroën, plus de 376 000 VO de la marque aux chevrons ont été écoulés en 2017, soit une hausse de 9,5 % et une part de marché de 12,87 %. Peugeot affiche également une croissance quoique plus ténue de 1,94 % à plus de 546 000 exemplaires, soit une pénétration de 18,66 %. À noter cependant le recul du leader du marché, Renault, avec un volume en baisse de 2,07 % à 653 000 unités, soit une part de marché de 22,33 %.

<galleria10028|width=630>

Les marques étrangères dynamiques

Du côté des marques étrangères représentatives du marché, presque toutes, à l’exception d’Opel, Alfa Romeo et Volvo, ont vu leurs commercialisations de VO croître, avec de belles progressions de la part des marques asiatiques. Kia, a vu sa part de marché s’établir à près de 22 000 unités, soit une hausse de près de 16 %, tandis que Toyota, grâce à une croissance de 12,29 % soit 69 944 exemplaires, a atteint une part de marché de 2,39 %. À noter aussi la belle progression d’Hyundai avec 25 000 VO, soit une croissance de 12,38 % et une pénétration de 0,86 %.

Le premier semestre confirme la tendance observée depuis plusieurs mois : les véhicules de moins d’un an et de plus de 16 ans ont dynamisé le marché du véhicule d’occasion. Les modèles les plus récents ont représenté près de 255 000 transactions, soit une progression de 9,7 % par rapport à la même période en 2016 pour une part de marché de 8,7 %. La seconde plus grande augmentation est à attribuer aux modèles de plus de 16 ans avec plus de 500 000 ventes et une part de marché de 17,3 %. Quasiment toutes les catégories d’âge ont progressé, sauf celle des modèles de 2 à 5 ans. Le gros des ventes se concentre donc toujours autour des véhicules de 2 à 11 ans avec, sur le premier semestre, 1 976 152 ventes, soit 67,5 % des ventes globales.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos