V60 : la Volvo par excellence

Publié le par

Volvo lance le break V60 sur un segment qui a fait la réputation de la marque depuis plusieurs décennies. Une nouveauté qui conserve l’ADN de la marque tout en mettant un terme à l’image cubique laissée par ses devancières.

V60 : la Volvo par excellence

Le nouveau V60 arrive sur un segment concurrencé mais dont le potentiel est supérieur à celui de l’exclusif V90. En matière d’image, le V60 représente ainsi le break Volvo par excellence. Cette voiture doit ainsi marquer les esprits des clients et du public afin de démontrer que le break Volvo n’est plus le cube des quarante dernières années mais une voiture au design soigné. Une nouveauté qui rappelle également que Volvo ne se limite pas aux SUV, même si ces derniers ont pris la tête des ventes depuis plusieurs années. « Ce V60 est un véhicule emblématique pour Volvo. Ses atouts en matière de sécurité et de design lui permettent d’être identifié immédiatement comme un break Volvo à un niveau qui est au cœur du marché », souligne Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France.

2 000 unités en année pleine

Sur un segment du break premium qui pesait 14 000 voitures sur 47 500 breaks de catégorie D en 2017, ce nouveau V60 devrait représenter 2 000 unités en année pleine. « Le segment du break premium a baissé de 14 % en 2017 mais il faut se méfier de ces tendances car c’est un marché de niche très lié aux nouveautés », nuance Yves Pasquier-Desvignes. Au-delà de cet effet « nouveauté », ce segment reste très orienté vers les professionnels. Une clientèle qui représente 33 % des ventes sur le segment et qui atteint 34 % pour Volvo. En ajoutant 12 % de ventes aux loueurs courte durée et 25 % de véhicules de démonstration, la part de ventes aux particuliers est inférieure à 30 %. Cependant, « les clients professionnels et particuliers se ressemblent de plus en plus. Le particulier monte cependant davantage en équipements », remarque le président. Les versions Business (39 790 et 41 990 euros) et Business Executive (43 790 à 49 290 euros) seront donc les finitions les plus vendues. En essence, les acheteurs opteront plutôt pour les deux versions hybrides (T6 et T8 Twin Engine). Des versions dont les prix ne sont pas encore connus. « Le prix de vente moyen pour le V60 devrait se situer autour des 45 000 euros », précise Yves Pasquier-Desvignes. Un prix moyen qui tient compte de la forte proportion de ventes professionnelles.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos