VN : 230 000 tonnes de CO2 non rejetées en 2015

Publié le par

Selon Autovista, le renouvellement du parc automobile conjugué aux efforts des constructeurs sur l’efficience des motorisations permettraient d’éviter le rejet de 230 000 tonnes de CO2 en 2015.

VN : 230 000 tonnes de CO2 non rejetées en 2015

Pour arriver à ce résultat, Autovista et son partenaire DataNeo se sont appuyés sur les données des véhicules vendus sur les neuf premiers mois de l’année. Durant cette période, ce sont environ 700 000 particuliers qui ont acquis un véhicule neuf et fait reprendre leur ancien véhicule.
Des modèles neufs qui, dans leur grande majorité, rejettent moins de CO2 que les anciens. Ainsi, à partir de statistiques portant sur un échantillon de 33 000 VP neufs achetés par des particuliers en France, Autovista et DataNeo ont pu constater que le renouvellement du parc a entraîné une nette diminution du volume de CO2 émis.

VN : une moyenne de 117 g en essence et de 114 g en diesel

Ce delta du volume d’émissions de CO2 a été mesuré en considérant les niveaux de rejets homologués pour les véhicules neufs achetés et ceux vendus. Puis ces niveaux ont été mis en corrélation avec le kilométrage moyen constaté par type d’énergie, soit environ 11 700 kilomètres pour les modèles essence et 15 800 euros pour les diesel.
Avec le résultat suivant : en moyenne, les véhicules repris émettaient 135 g de CO2 en essence et 132 g en diesel. Pour les véhicules achetés neufs, ces niveaux atteignent respectivement 117 et 114 g. En appliquant ces niveaux moyen aux 900 000 véhicules neufs qui seront, selon les estimations, acquis par les Français en 2015, Autovista et DataNeo ont ainsi pu conclure que le renouvellement du parc permettra d’éviter le rejet de 229 545 tonnes une CO2 en moins par rapport au volume que les anciens véhicules remplacés auraient émis.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos