VOptimum, Emond et Renault remportent les Trophées du VO

Publié le par

VOptimum, Emond et Renault remportent les Trophées du VO

À l’occasion des États-Majors du VO qui se sont tenus le 4 juin à l’initiative du Journal des Transactions Automobiles (JTA), trois trophées ont été remis aux professionnels de cette activité sur la base de critères d’initiatives et de développements récents :

• Catégorie Négociant : la société VOptimum pour le lancement de son concept Auto-Novéo sur Internet, suivi de l’ouverture d’un showroom à Port-Marly (78).

• Catégorie Groupe de distribution : le groupe Emond pour le développement de son Drive-in VO au sein de la nouvelle concession BMW de Reims (51).

• Catégorie Constructeur : Renault pour la progression de ses résultats en matière de véhicules d’occasion et le déploiement de son offre « Prix Futé ».

Cette journée nationale de rencontre des pros de l’occasion a également été rythmée par trois tables rondes traitant du profil des vendeurs d’occasion, de l’e-distribution et des défis à venir pour les acteurs de cette activité mouvante.

Morceaux choisis :

Marc Firome, directeur de la SVO Peugeot

« Le prix reste le point d’entrée sur Internet lors des recherches de véhicules, mais jusqu’à 300 euros au-dessus du prix de vente moyen, les clients privilégient une occasion labellisée. C’est le tarif consenti à la réassurance. »

José Senent, PDG de Carsmarkt SAS (Autoreduc.com)

« L’automobile est un secteur très compliqué à travailler en e-commerce. »

Jean-Roch Piat, directeur général de BCAuto Enchères France et Belgique

« Il y a une vraie opportunité de faire évoluer la concession dans son ensemble en partant du VO ! Ce métier, qui a une image ancienne, pourrait facilement devenir le pôle le plus moderne d’un groupe avec de jeunes vendeurs travaillant en horaires décalés pour répondre à des mails à 22 heures, par exemple. »

Patrick Hoffstetter, directeur de la Digital Factory de Renault

« 1,2 million de visiteurs uniques consultent nos VO sur nos différents sites et une centaine de milliers de leads sont envoyés au réseau chaque mois. Actuellement, les distributeurs apprennent à les gérer. Internet, c’est d’abord la vitesse. »

Xavier Morvan, dirigeant de Saint-Herblain Automobiles

« Les principaux pays d’approvisionnement sont l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie. Sur le VO récent, les prix fluctuent énormément d’une semaine sur l’autre, selon les politiques de marque. L’enjeu de demain, ce sont les forces commerciales. Notre métier se transforme et l’avenir passera par les divers réseaux du marché. »

Laurent Girardot, directeur de Gemy VO

« Pour garantir la rentabilité de l’activité occasion, il faut veiller à l’approvisionnement, au management commercial, au duo prix-rotation, à la préparation rapide des véhicules et à vendre des produits additionnels (gravage, financement, extension de garantie, contrat d’entretien, etc.). »

Philippe Peyrard, directeur des ventes aux entreprises et VU d’Opel

« Actuellement, il y a un problème de dépréciation des valeurs résiduelles résultant de l’état du marché VN. Pour le contourner, nous envisageons, par exemple, des ventes en LLD sur 4 à 5 ans avec des VO mieux recommercialisables derrière. Nous ne pouvons pas rester dans un marché où l’on gagne si peu ! »

PHOTO : Studio Pilam

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos