Valse en trois temps pour le déconfinement II

Publié le par

Suite à l’allocution du président de la République, le second déconfinement se fera en trois temps, dès ce week-end tout d’abord puis le 15 décembre prochain pour aboutir à un déconfinement total autour du 20 janvier 2021 si les objectifs sanitaires sont atteints.

© Auto Infos
© Auto Infos

Le président de la République a donc prononcé hier soir, mardi 24 novembre, une nouvelle allocution pour faire le bilan des premières semaines du confinement et fixer un calendrier d’allégement progressif des mesures.

Un mois après les mesures de confinement, la situation sanitaire s’est améliorée : le nombre de cas positifs a fortement reculé et s’est établi la semaine dernière à 20 000 cas par jour en moyenne. Le pic de la seconde vague de l’épidémie est passé. Toutefois, le virus circule encore fortement en France. Avec plus de 50 000 décès en France liés au Covid, la situation n’est toujours pas maîtrisée, et l’objectif du gouvernement est d’atteindre au 15 décembre les 5 000 cas positifs par jour.

Une levée progressive des mesures de confinement

Contrairement au premier déconfinement en mai dernier, celui-ci se fera en trois temps.

Une forte mobilisation de la filière aval de l’automobile

« La pression économique et sociale était telle que le président de la République, conforté par une tendance favorable sur le front sanitaire, n’avait d’autre choix que de confirmer ce qui avait été largement demandé par la communauté patronale, à savoir une réouverture au plus tôt, commente Xavier Horent, délégué général du CNPA. Ce sera donc le 28 novembre. Je suis heureux que la mobilisation du CNPA et de la filière dans son ensemble ait atteint son objectif car l’urgence était absolue compte tenu des derniers chiffres constatés. Il n’en demeure pas moins que beaucoup d’incertitudes demeurent, à commencer par le comportement des consommateurs, et qu’il faut rester très vigilants pour éviter un troisième confinement ! ». Et d’ajouter : « Nous attendons également les précisions du ministère du Travail sur plusieurs points, parmi lesquels : l’activité partielle, le protocole national sanitaire applicable depuis les dernières négociations avec le gouvernement, et les modalités d’organisation au niveau des ouvertures dominicales demandées en particulier par la distribution automobile. À moyen terme, l’objectif du CNPA est d’inscrire la profession dans le plan de relance pour l’utiliser comme levier de progrès. C’est une opportunité importante que nous ne voulons pas laisser passer ».

À partir du samedi 28 novembre matin

- Tous les commerces et les services à domicile pourront rouvrir jusqu’à 21 heures, dans le cadre d’un protocole sanitaire strict, qui a été négocié avec les représentants des secteurs professionnels.
- Le système de l’attestation restera en vigueur : il faudra continuer à rester chez soi, télétravailler, renoncer aux déplacements familiaux.
- La promenade sera autorisée pendant 3 heures et dans un rayon de 20 km.
- Les offices religieux seront à nouveau permis dans la limite de 30 personnes.

À partir du 15 décembre, si les objectifs sanitaires sont atteints

- Le confinement pourra être levé, il n’y aura donc plus de restrictions de déplacements.
- Un couvre-feu national sera instauré de 21 heures à 7 heures sur l’ensemble du territoire, à l’exception des 24 et 31 décembre où les Français pourront se rassembler dans le cadre des fêtes de fin d’année.
- Les salles de cinéma, les théâtres, les musées pourront rouvrir, toujours dans le cadre des protocoles sanitaires stricts.
Toutefois, les grands rassemblements resteront interdits. Les bars et les restaurants resteront fermés durant cette période.

À partir du 20 janvier, toujours si les objectifs sanitaires sont atteints

- Les salles de sport, bars et restaurants restaurants pourront rouvrir,
- Le couvre-feu pourra être levé.
- Les cours pourront reprendre intégralement en présentiel au lycée, puis quinze jours plus tard pour les universités.

Trois outils pour éviter le troisième déconfinement

1/ L’esprit responsabilité de tous : il faut redoubler de vigilance à l’égard de nos proches, en particulier pour les fêtes.

2/ La stratégie tester, alerter, protéger, soigner est en train d’être améliorée et amplifiée :

- tester : aucun test ne devra mettre plus de 24 heures entre la demande de test et le résultat
- alerter : il convient de briser les chaînes de contamination au maximum ; il a appelé massivement les Français à télécharger l’application TousAntiCovid,
- protéger : le président souhaite que le Parlement se saisisse des modalités liées à un isolement plus strict des personnes contaminées - ces personnes seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire et psychologique.

3/ Le déploiement du vaccin : si certains vaccins seront disponibles dès fin décembre, ils seront administrés seulement après validation par les autorités sanitaires. Le nombre de doses doit être sécurisé, et la répartition des vaccins entre les pays d’Europe dépend de la taille de la population de chaque pays. Un comité scientifique sera chargé d’assurer le suivi des vaccinations, dans un cadre totalement transparent.

Le président a rappelé que la vaccination ne sera pas rendue obligatoire, mais une campagne massive et rapide sera mise en place, en lien avec le gouvernement, les autorités sanitaires et les collectivités locales. Les personnes âgées seront prioritaires.

De nouvelles aides pour les entreprises les plus durement touchées

S’agissant des conséquences de la crise sanitaire, la crise économique va probablement s’aggraver dans les prochaines semaines. Dans cette perspective un renforcement des aides pour les secteurs les plus impactés :

- Toutes les entreprises qui resteront fermées administrativement jusqu’au 20 janvier bénéficieront d’une aide correspondant à 20 % de leur chiffre d’affaires de l’année 2019, si le montant est plus avantageux que le Fonds de solidarité.
- Une réponse exceptionnelle sera apportée aux travailleurs saisonniers dans les prochains jours.
- Le plan 1 jeune, 1 solution bénéficiera de moyens accrus.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos