Véhicules autonomes : Uber s’associe avec Volvo Cars

Publié le par

Pour étendre son projet pilote de véhicule autonome à San Francisco, Uber signe avec Volvo Cars et utilise le SUV premium Volvo XC90, spécialement adapté pour cette technologie.

Véhicules autonomes : Uber s’associe avec Volvo Cars

En août 2016, Uber et Volvo Cars ont signé un accord portant sur un projet de co-développement de véhicules appelés à être utilisés pour développer des modèles autonomes sans conducteur. Des premiers tests sur ces prototypes ont été réalisés à Pittsburgh (Pennsylvanie). Volvo a construit et vendu à Uber les modèles destinés à San Francisco, lesquels ont été équipés du package matériel et logiciel de conduite autonome de l’entreprise. Les voitures seront en permanence contrôlées par un technicien Uber installé à bord et circuleront de façon autonome dans les rues de San Francisco.

Volvo lance son projet Drive Me

En janvier 2017, un essai de conduite autonome baptisé Drive Me sera lancé dans le cadre duquel une centaine de voitures seront confiée à des habitants de Göteborg (Suède). Ces expériences issues du grand public viendront alimenter le programme de co-développement des voitures autonomes de Volvo. La nouvelle société, dont le siège sera établi à Göteborg, comptera 200 collaborateurs issus des deux entités dans un premier temps puis 600 à moyen terme. Elle devrait démarrer ses activités début 2017. Les deux partenaires, qui contribuent au projet à hauteur de 300 millions de dollars US, utiliseront le même véhicule de base pour déployer chacun leur stratégie de conduite autonome. Les voitures testées sont développées à partir de la plate-forme SPA (Scalable Product Architecture) de Volvo.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos