Véhicules d’occasion : le marché décolle en février

Publié le par

 Véhicules d’occasion : le marché décolle en février

Après une légère progression en janvier (1,5 %), le mois de février confirme la bonne tenue du marché du véhicule d’occasion en ce début d’année 2014. Rappelons qu’en 2013, les immatriculations VO avaient fait du yoyo d’un mois sur l’autre. Ce mois-ci, on enregistre ainsi une évolution positive de 3,2 % pour l’ensemble du marché ce qui correspond à 430 305 véhicules immatriculés. Les marques françaises et étrangères progressent de la même façon avec des pourcentages respectifs de + 3,1 % et + 3,4 %.

Dans le détail, Citroën affiche une belle progression (+ 5,1 %) pour une part de marché de 13,03 %, contre 12,8 % l’an passé. La marque au lion affiche un bond + 3,7 %, tandis que Renault évolue moins que le marché de février (1,4 %) pour une pénétration de 24,16 %. Au niveau des marques étrangères, la progression est relativement équilibrée entre toutes les marques. Citons par exemple Alfa Romeo (+ 6,7 %), Audi (+ 4,5 %), BMW (+ 5,5 %), Fiat (+ 4,8 %), Mercedes (+ 5,2 %) et Volkswagen (+ 2 %) qui représente quant à elle 6,89 % de parts de marché. À noter que rien ne va plus pour Ford qui chute tant en VO qu’en VN désormais avec un recul de - 7,3 %. Opel, dont la part de marché VO est importante également, a des difficultés à se maintenir (- 0,3 %).

En ce qui concerne les classes d’âge des véhicules d’occasion immatriculés, on revient à des taux de répartition classique entre les véhicules de moins d’un an et les autres après un mois de décembre « curieux » en raison d’un boom des immatriculations dites tactiques chez les constructeurs. Ainsi, les VO de moins d’un an représentent une part de 8,1 % contre 8,7 % en janvier, la classe des véhicules de 1 à 5 ans totalise une pénétration de 26,29 % contre 25,46 % en janvier. Enfin, les VO de plus de cinq ans pèsent 65,61%.

Sur cette même période de janvier 2014, les véhicules utilitaires d’occasion progressent de 2,6 % avec un volume total de 42 902 VUO immatriculés. Les marques étrangères progressent beaucoup plus significativement avec une évolution de + 5,8 % contre une légère hausse de 1,2 % pour les marques françaises.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos