Véhicules d’occasion : une année 2014 record (+ 2,4 %)

Publié le par

Le marché de la voiture d’occasion aura tenu toutes ses promesses en 2014 avec un total de 5 447 475 immatriculations, soit une progression de + 2,4 % par rapport à l’année précédente.

Véhicules d'occasion : une année 2014 record (+ 2,4 %)

Comme le souligne AutoScout24 dans son édition mensuelle concernant le VO, il se vend désormais 3,03 voitures d’occasion pour une voiture neuve. Les immatriculations ont donc progressé de 2,4 % en 2014 par rapport à 2013 et atteignent, avec 5,4 millions, leur meilleur niveau depuis 2007, année précédant la crise financière en Europe.

Rappelons toutefois que cette embellie du business VO aura très peu profité aux professionnels du secteur, le marché étant dominé par les échanges entre particuliers à hauteur de 70 %.

Autres enseignements pour cette année 2014 au niveau du VO : les prix des voitures d’occasion repartent à la hausse comme le montre l’index AutoScout24 basé sur le prix moyen des 20 modèles les plus vendus en Europe et âgés de 5 ans. L’évolution est de + 3 % en 2014 et de + 5,6 % si l’on se rapporte aux trois dernières années. Côté motorisation, après une hausse continue ces dernières années, la part des motorisations diesel s’est stabilisée, ce qui annonce probablement une inversion de tendance dans les années à venir.

Stabilité pour les marques françaises

La part des marques françaises (Renault, Peugeot et Citroën) est stable sur le marché du véhicule d’occasion avec une pénétration de 56,3 % et 57,3 % si l’on inclut Dacia. Derrière ce top 3, les meilleures progressions de l’année 2014 sont les suivantes : + 9,8 % pour Nissan, + 34 % pour Dacia, + 12,2 % pour Mini et + 10,6 % pour Kia.

Le segment 1 à 5 ans progresse

Au niveau des classes d’âge, le segment des véhicules d’occasion de 1 à 5 ans est celui qui a le plus progressé avec 260 000 immatriculations supplémentaires, alors que les véhicules de moins d’un an, cœur du business des professionnels, est resté stable. À noter que l’âge moyen des véhicules d’occasion vendus en 2014 est de 8,54 ans. « L’évolution du marché de l’occasion montre que les Français restent sensibles à l’attrait d’une bonne occasion relativement jeune et assortie d’un bon service », analyse Vincent Hancart, directeur général AutoScout24 France. « Le développement des programmes de qualité des constructeurs permet l’acquisition sans risque d’une voiture d’occasion dans un état proche du neuf ».

En terme de répartition des immatriculations par région, l’Ile-de-France enregistre certes le plus grand volume d’immatriculations de VO avec une part de marché de 13,5 %, mais compte néanmoins le plus faible niveau par habitant avec seulement 62,1 occasions vendues pour 1 000 habitants. Ce sont davantage les régions à caractère plus rurales qui présentent le meilleur taux d’acquisition comme l’Aquitaine (101,1), la Corse (99,5) ou encore la Franche-Comté (99,4).

Pour 2015, le site de petites annonces VO en ligne prévoit un marché en légère progression de 1 à 1,5 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos