Bien préparer la cession de son entreprise

Publié le par

Bien préparer la cession de son entreprise

La fusion des grands groupes défraie souvent la chronique avec ses rebondissements. Cependant, celle des « petits », si elle est moins médiatisée, ne s’avère pas moins difficile.

Pourtant, si on se fie à la pyramide des âges, plus d’un tiers des dirigeants devraient vendre leur société dans les années à venir. Au-delà de la difficulté affective que peut engendrer la vente de sa propre entreprise, il découle de cette transaction des aspects complexes. En effet, pour la mener à bien, il faut être à même de maîtriser un contexte bien éloigné de son quotidien. La cession implique des aspects juridiques, fiscaux, sociaux et patrimoniaux qui peuvent parfois dérouter même les chefs d’entreprise les plus aguerris.

Mais cette problématique ne touche pas uniquement les cédants. Dans un contexte économique complexe, il est parfois difficile de se porter acquéreur et de franchir le pas pour devenir chef d’entreprise. Surtout qu’être un bon mécanicien ne donne pas forcément les armes pour être un bon dirigeant. Savoir identifier ses points forts, ses besoins en formation, la viabilité de son projet ou même apprendre à négocier… autant de données importantes que, le futur reprenant doit posséder.

C’est parce que cette problématique concerne une partie non négligeable des professionnels que le GNFA s’est associé au CNPA dans le cadre de Mon Entreprise Auto, un dispositif qui accompagne les professionnels lors de ce type de transaction.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos