Ventes VP du mois de janvier : nouvelle progression des canaux tactiques

Publié le par

Ce premier mois de l’année a été marqué par un recul des canaux rentables et une nouvelle progression des canaux tactiques, dont un bond de 14,12 % des véhicules de démonstration.

Ventes VP du mois de janvier : nouvelle progression des canaux tactiques

L’année 2019 commence mal pour le marché automobile français. Les immatriculations de voitures particulières neuves ont baissé de 1,12 % en janvier. Une évolution à la baisse qui peut s’expliquer par l’incertitude liée à l’homologation WLTP et également par la mobilisation du mouvement des gilets jaunes chaque week-end. Avec un total de 166 087 véhicules immatriculés, les marques françaises ont reculé de 2,17 % pour une pénétration de 68,82 %. Les marques importées ont, elles, limité la casse (+ 0,4 %) pour une part de marché de 41,38 %. Ce premier mois de l’année a été marqué par un recul des canaux rentables et une nouvelle progression des canaux tactiques, dont un bond de 14,12 % des véhicules de démonstration.

Ventes VP par canal en janvier 2019 (source AAA Data)
Evolution Janvier 2019 / janvier 2018 (en %)Part de marché (en %)
Particuliers - 0,30 49,81
Location courte durée - 25,28 8,25
LLD - 3,56 10,85
Sociétés - 2,71 12,26
Véhicules de démonstration + 14,12 15,77

Léger recul du marché des particuliers

Si l’on regarde ces ventes par le prisme des différents canaux de vente, le marché des particuliers a, d’après AAA Data, reculé de 0,3 % pour un pénétration de 49,81 %. Si les marques importées ont mieux tiré leur épingle du jeu sur ce canal rentable, avec une hausse de 1,99 %, les marques françaises ont, elles, perdu du terrain (- 2,74 %).

La LLD évolue à la baisse

Sur cette même période, le second marché rentable, la location longue durée (LLD), a reculé de 3,56 % pour une part de marché de 10,85 %. Les ventes à sociétés ont enregistré une baisse équivalente à - 2,71 % pour une pénétration totale de 12,26 %.

Bond de 14,12 % des véhicules de démonstration

Au niveau des deux canaux tactiques qui permettent aux constructeurs d’ajuster artificiellement leurs ventes, la location courte durée a reculé de 25,28 %, alors que dans le même temps, les véhicules de démonstration ont fait un bond de 14,12 %. Au final, ces deux canaux représentent une part de 26,62 % du total des ventes du mois de janvier.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos