Ventes privées… de relecture !

Publié le par

Ventes privées… de relecture !

Les faits :

Je reçois d’un distributeur un mail invitation personnelle pour des ventes privées de voitures de marques premiums en cette fin d’année, triées sur le volet avec effort commercial de la marque et où on me demande si je suis intéressé. Curieux et à l’écoute des bons coups, je me dis ‘why not’ et réponds par l’affirmative.

Réflexion :

Il y a une nocturne et le message commence par « Félicitations » alors que je n’ai rien fait. De quoi déjà s’interroger sur le sérieux de la démarche.
« Vous avez été sélectionné pour participer à un évènement exceptionnel… Ce ne sera pas un évènement ordinaire… » Lapalisse n’aurait guère dit mieux ! « Notre vente privée vous offre la chance de trouver un véhicule avec un niveau de remise spécialement accordé par votre concessionnaire et marque XXX. Afin de vous réserver le meilleur accueil, confirmez votre rdv sur : YYY.com code ou tel". Je rentre donc dans le process mais il n’y a pas de bouton identifié pour cliquer ?
Cette première embuche résolue, j’arrive sur un questionnaire manifestement traduit de l’anglais où on me demande si je suis intéressé par une voiture, un VUS ou une fourgonnette ??? J’indique voiture et je remplis les champs en laissant vierge celui de ma voiture actuelle puis j’envoie. Le système me répond avec la faute de frappe inside « une erreur est survenue, vous devez remplir tous les champs avant de remplier votre réservation. Merci »
A croire qu’il faut absolument avoir une voiture pour pouvoir en acheter une autre… Je renseigne donc le champ en question et le système de me répondre « S’il vous plait patienter, JEAN-LUC, nous analyserons vos informations et nous vous contacterons sous peu. Nous vous attendons pour cette journée unique ».
Depuis, no news ou plutôt 4 j après et visiblement sans lien, j’ai reçu un SMS pour m’inviter à la journée ventes privées…

Ma conclusion subjective :

J’attends donc toujours une éventuelle suite à cette patience demandée au moment où j’écris ces lignes… Pas très convivial ni agréable, encore moins premium et sans couture comme expérience pour le prospect qu’on stimule pour une bonne affaire en cette fin d’année et de réalisations d’objectifs. L’intention est louable et bien compréhensible. Le diable se cache dans les détails… et dans ce cas, on cumule les inattentions et les maladresses. Pas sûr que le prospect ressente qu’on s’adresse à lui de façon personnalisée, respectueuse et adaptée… Moi je ne m’y suis pas retrouvé !

Et vous, quel est votre point de vue ?

jlchotard@agence-k.fr

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos