Virage écolo pour Bentley

Publié le par

Bentley vient d’annoncer les grandes lignes de son plan Beyond 100, qui engage la marque du groupe VW sur le chemin de l’électrique. Un programme également marqué par un engagement environnemental et sociétal global.

© Bentley Motors
© Bentley Motors

Bentley vient de présenter son plan Beyond 100 sur son site historique de Crewe, en Grande-Bretagne. Une stratégie globale pour la marque du groupe VW, qui doit l’emmener vers une gamme totalement électrifiée en 2026 et 100 % électrique en 2030. Un virage qui s’accompagne de la volonté d’être à la même date, climatiquement positif. Une démarche qui passera par une réduction de 75 % de l’impact environnemental industriel du constructeur d’ici à 2025. La marque précise également qu’elle a l’objectif d’être neutre en matière d’utilisation de plastique. Ce virage environnemental comporte aussi un volet social, puisque Bentley souhaite renforcer la diversité de son management. Actuellement, moins de 20 % des cadres du constructeur seraient issus d’horizons éloignés. La firme souhaite atteindre les 30 % d’ici à 2025. Cet engagement en matière de ressources humaines s’inscrit notamment dans un projet d’agrandissement de son centre de recherche et développement, de création d’un centre de tests et d’un centre de qualité. Ces investissements n’empêcheront pas la mise à exécution du plan de départs volontaires annoncé suite aux conséquences de la crise sanitaire. Cependant, Bentley précise que ce dernier ne concernerait plus que 800 collaborateurs, dont 200 contractuels, au lieu des 1 000 prévus à l’origine. Ce plan de réduction des coûts pourrait contribuer à un résultat financier positif en fin d’année 2020 selon le constructeur. Une assise financière indispensable pour mener à bien cette transformation globale. Bentley reste en effet le principal fabricant mondial de moteurs à 12 cylindres.

Leader de la mobilité luxueuse durable

Bentley veut donc se positionner en tant que leader de la mobilité luxueuse durable. « D’ici une décennie, Bentley passera du statut de constructeur centenaire de voitures de luxe à celui de modèle durable et éthique pour l’univers du luxe », souligne Adrian Hallmark, président et directeur général de Bentley Motors. Cette transformation engendrera le développement de nouveaux modèles électrifiés mais aura aussi des conséquences sur son impact environnemental, sur celui de ses fournisseurs et de son réseau de distribution.

Fin des moteurs thermiques en 2030

La transformation de la marque aura aussi des conséquences sur ses clients. En effet, toutes les Bentley seront 100 % électriques à partir de 2030. En attendant cette fin des motorisations thermiques, les acheteurs verront débarquer deux véhicules hybrides rechargeables dès l’année prochaine. En 2023, chaque modèle de la gamme aura sa version hybride et la première Bentley 100 % électrique de série arrivera en 2025. Dès l’année suivante, la marque stoppera toutes les motorisations purement thermiques, avant de basculer vers le 100 % électrique en 2030. Le concept EXP 100 GT présenté pour le centenaire de la firme symbolise cette évolution. En effet, ce dernier est totalement électrique et utilise des matériaux durables. Ces deux axes de développement se retrouveront dans tous les futurs modèles du constructeur. Enfin, l’expérience client devrait être renforcée grâce à la digitalisation et à une association plus importante de l’acheteur à la création de son véhicule. L’un de ces aspects concerne la naissance de la division Mulliner Coachbuilt, qui permettra la création de petites séries et de modèles uniques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos