Volkswagen e-up ! : citadine vertueuse

Publié le par

Avec une toute nouvelle batterie de 32,3 kWh, au lieu de 18,7 kWh auparavant, l’autonomie de la Volkswagen e-up ! augmente considérablement en passant à 260 kilomètres en cycle WLTP.

Volkswagen e-up ! : citadine vertueuse

Volkswagen avait déjà greffé un moteur électrique sur sa petite up !, sans avoir provoqué un enthousiasme démesuré. Dotée désormais d’une toute nouvelle batterie de 32,3 kWh, au lieu de 18,7 kWh auparavant, la dernière version de l’e-up ! apparaît beaucoup plus crédible. D’autant que le prix, lui, est en baisse de plus de 3 300 euros : à partir de 23 340 euros, sans compter les 6 000 euros de bonus, soit le tarif d’une Renault Zoe Zen.

260 kilomètres d’autonomie

Autonomie revendiquée de cette e-up ! : 260 kilomètres, soit largement l’occasion, pour un Parisien, d’effectuer un pèlerinage à Chartres afin de mettre un cierge à la fée électricité et revenir sans recharger, à condition de ne pas prendre l’autoroute, là ou les volts s’envolent. Mais le terrain de jeu favori de la Volkswagen e-up !, c’est bien sûr la ville. Elle s’y faufile et s’y gare sans mal avec ses 3,60 m de long. Sans bruit, mais pas sans bruitage pour prévenir les piétons dans un parking où on roule à moins de 25 km/h. Signe particulier : ce bruitage, un léger vrombissement, est de série sur la version française, mais pas dans toute l’Europe, où la Commission européenne ne l’a pas rendu obligatoire… La recharge se fait en 4 h 30 sur une wallbox ou une borne publique (80 % en 3 h 30) et en 40 minutes sur une borne rapide, mais, dans ce dernier cas, le câble de raccordement est en option.

Le coffre semble minuscule au premier abord. Mais si l’on enlève le premier plancher, il est assez profond, avec une capacité de 250 litres. À l’intérieur, le tableau de bord est simple mais pas dépouillé. L’astuce, c’est d’avoir remplacé l’écran GPS par celui du smartphone du propriétaire. Il suffit en effet de brancher et clipser son propre appareil au dessus de la radio et tout se connecte.

Quant au confort, sièges et suspensions sont… à l’allemande. Mais le principal luxe de la e-up !, c’est bien sûr, le silence à bord.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos