Volkswagen France atteint le taux de 95 % de recyclage et valorisation

Publié le par

Le réseau de centres VHU de Volkswagen Group France a atteint l’objectif de recyclage et valorisation de 95 % pour l’année 2015.

Volkswagen France atteint le taux de 95 % de recyclage et valorisation

Le réseau de centres VHU de Volkswagen Group France a atteint l’objectif fixé par la directive européenne en matière de recyclage automobile. Ce résultat est basé sur les données enregistrées pour l’année 2015 et vérifiées depuis par l’Ademe. Les 404 centres VHU et leurs broyeurs partenaires ont atteint un taux de réutilisation et recyclage de 87,9 % pour un objectif de 85 %. Le résultat en matière de réutilisation et de valorisation a dépassé les 95 % avec un bilan de 95,3 %. Pour le groupe, ce résultat est satisfaisant mais il ne représente qu’une « simple étape au regard des nombreuses évolutions, pour ne pas dire révolutions, qui attendent à l’avenir la filière VHU dans sa globalité ». Pourtant, l’atteinte de ces objectifs est due à de longues années de travail et de structuration de la filière. Un travail mené chez Volkswagen par Constantin Voluntaru, responsable environnement du groupe.

La directive européenne de 2000 consacrée au traitement des VHU a eu du mal à s’imposer sur le territoire puisque la France a été condamnée par la Cour européenne de justice. Un nouveau décret national a donc été publié, avec des objectifs définis pour les centres VHU agréés et les broyeurs agréés. Depuis 2011, Volkswagen Group France a confié la création et l’animation de son réseau de centres VHU agréés à Tracauto, plateforme informatique indépendante de gestion des réseaux VHU. La firme dirigée par Nicolas Brec a donc permis de mesurer précisément les performances de chaque acteur. Les six années suivantes ont vu une amélioration des résultats de Volkswagen Group France et des autres constructeurs. La filiale du groupe allemand a souvent servi de locomotive sur ces sujets, notamment en devenant le premier réseau d’accueil VHU approuvé par l’État en avril 2013. Une reconnaissance renouvelée en mai 2016. De quoi encourager le constructeur à poursuivre son action afin de motiver un réseau VHU qui n’est pas au bout de ses défis.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos