Volkswagen VP : les ventes se tiennent au niveau mondial malgré l’affaire

Publié le par

Volkswagen VP : les ventes se tiennent au niveau mondial malgré l'affaire

Volkswagen Véhicules Particuliers a livré 5,34 millions de véhicules à clients au cours des onze premiers mois de l’année.

« Les développements des marchés mondiaux, qui sont dans certains cas tendus, et les effets sur la marque Volkswagen Véhicules Particuliers continueront jusqu’à la fin de l’année », a expliqué Jürgen Stackmann, Membre du Directoire de Volkswagen Véhicules Particuliers en charge des Ventes, du Marketing et de l’Après-vente.

Les marchés russes et brésiliens à la baisse

A noter que la baisse sur les marchés brésilien et russe se poursuit, « une situation qui affecte également Volkswagen. Par contre, les livraisons de la Marque en Chine ont augmenté. » Pour l’exercice entier, M. Stackmann estime que la tendance va se poursuivre. « En valeurs cumulées, nous nous situons actuellement à 4,5 % en dessous de nos résultats de l’année dernière. Au vu de la situation de la Marque qui est particulièrement difficile en ce moment, je ne pense pas que nous serons capable de compenser cette baisse d’ici à la fin de l’année », ajoute-t-il. L’année dernière, Volkswagen Véhicules Particuliers a livré 6,12 millions d’unités à travers le monde.

En Chine, son plus grand marché, la marque a une fois encore vu ses livraisons augmenter de manière significative au mois de novembre avec une hausse de 8,6 %. Dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique, la marque a livré 2,58 millions d’unités sur les 11 premiers mois de l’année.

« L’Europe de l’Ouest est traditionnellement l’un des piliers de la marque, a ajouté M. Stackmann. C’est pourquoi nous sommes particulièrement ravis que les clients nous restent fidèles, surtout en cette période si difficile pour l’entreprise. » Au mois de novembre, les livraisons de Volkswagen Véhicules Particuliers en Europe de l’Ouest ont augmenté de 2,4 %. La marque a poursuivi sa croissance en Allemagne, en Italie et en Espagne. En Europe Centrale et en Europe de l’Est, en revanche, les ventes sont dominées par une nouvelle baisse des livraisons en Russie.

En Amérique du Nord, les livraisons ont été surtout affectées par la baisse enregistrée aux États-Unis, où les livraisons ont chuté d’environ 25 % au mois de novembre, en raison de l’arrêt des ventes des modèles diesel. Les difficultés économiques du Brésil continuent à influer sur la situation en Amérique du Sud avec 431 100 véhicules livrés entre janvier et novembre, dont 314 800 au Brésil.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos