Volkswagen VU se relance avec le Caddy cinquième génération

Publié le par

Conçu sur la plateforme modulaire MQB, le Volkswagen Caddy de cinquième génération mise sur la polyvalence.

© Auto Infos
© Auto Infos

Produit sur la même plateforme que la Golf 8, le Caddy 5 embarque les technologies d’aide à la conduite de la Golf. Ce véhicule est donc plus proche d’une voiture particulière que d’un véhicule utilitaire aménagé.

« Le marché des véhicules utilitaires VP et VU a terminé l’année 2020 à 380 000 unités, ce qui reste au-dessus de la moyenne des dix dernières années, avec une année record en 2019 », rappelle Antoine Weil, directeur marketing Volkswagen Véhicules Utilitaires. « Nous avons résisté au niveau du VU avec le Transporteur, qui gagne 0,3 point de part de marché et le Crafter ». Et d’ajouter : « En 2021, nous lançons le Caddy en versions VP et utilitaire et le Multivan. Ce dernier se distingue de la gamme Transporteur en adoptant une plateforme et un design dédié, ce qui lui permet d’accueillir notamment la motorisation hybride rechargeable ».

En 2021, la marque « souhaite revenir à un niveau proche des années antérieures avec 5 % de parts de marché », soit un volume aux alentours des 20 000 unités. « La priorité est la santé de notre réseau par sa rentabilité », ajoute Kérim Bournonville, directeur de la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires.

Volkswagen Véhicules Utilitaires a profité de la présentation de la cinquième génération du Caddy pour dresser le bilan de l’année écoulée. Sur un marché des véhicules utilitaires en forte baisse pour le VP (- 33 %) et en résistance pour le VU (- 13,8 %), 380 177 unités ont été écoulées en 2020. Les périodes de confinement et la fermeture des usines avec les arrêts intempestifs des chaînes de production ont impacté ce marché.

Caddy : plus un ludospace qu’un utilitaire

La cinquième génération de Caddy s’appuie désormais sur des technologies propres à la Golf, ce qui renforce dans cette gamme des ludospaces les possibilités du constructeur allemand de lutter contre les leaders français (Peugeot Rifter et Citroën Berlingo) sur ce segment. Dès 2022, le Caddy sera proposé en hybride rechargeable.

« Le Caddy peut représenter jusqu’à un quart de nos volumes. Avec cette cinquième génération, nous proposons un véhicule qui répond à toutes les attentes de nos clients, tout y apportant les technologies Volkswagen et la connectivité », souligne la marque. Pour mémoire, Volkswagen Véhicules Utilitaires en écoulait 4 000 unités en année pleine avant le Covid. Volkswagen VU a enregistré une hausse de 25 % de son portefeuille de commandes à fin décembre 2020 par rapport à l’année précédente.

Côté VU, la marque a accusé un repli de 14 % au cours de l’année. La fin de l’Amarok et la transition du Caddy 4 vers le 5 ont impacté les ventes au cours de l’exercice précédent. Sa part de marché a toutefois progressé de 0,3 point, portés par le Crafter et le Transporter. Côté VP, la marque a accusé un fort repli de 70 % en raison de l’impact du malus en 2020.

La loi de finance 2021 favorise les transports de personnes

En 2021, la marque lancera en carrosserie VU le Caddy 5 Cargo, une nouvelle série spéciale Crafter Profirst, ainsi qu’une gamme 100 % électrique avec e-Crafter et le Transporter 6.1 e-ABT. La cinquième génération du Caddy 5 sera proposée cette année en VP. La loi de finance 2021 a reconsidéré le transport de personnes avec une déduction de 80 g CO2/km pour une personne morale ayant fait l’acquisition (ou location) d’un véhicule de huit places et plus, ce qui annule pratiquement le malus sur ce type de véhicules. À noter aussi en fin d’année, le lancement du nouveau Mutivan avec une motorisation hybride rechargeable. Ce modèle développé sur la nouvelle plateforme MQB permettra de renforcer la stratégie électrique de la marque. Pour le véhicule de loisirs, la gamme est renouvelée avec l’introduction du Caddy California en mars prochain.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos