Volkswagen amorce un nouveau chapitre à Zwickau

Publié le par

La production de véhicules à moteurs à combustion a débuté à Zwickau en 1904. La transition à l’électrique marque un tournant pour le site et ses employés.

© Volkswagen
© Volkswagen

C’est la fin d’une ère et le début d’une autre. Après 116 ans d’activité liée au thermique, le dernier modèle équipé d’un moteur à combustion a quitté il y a quelques jours la ligne d’assemblage de l’usine de Zwickau, en Allemagne. Au cours des trois dernières décennies, 6 049 207 voitures Volkswagen des modèles Polo, Golf, Golf SW, Passat Berline et Passat SW ont vu le jour sur ce site. La septième génération de la Golf R SW a eu la lourde tâche de marquer la transition vers un nouvel avenir. « C’est un jour historique pour nous. Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé jusque-là, mais nous sommes également impatients de voir ce que l’avenir nous réserve, commente Reinhard de Vries, directeur général technologie et logistique chez Volkswagen Sachsen. La progression de l’électro-mobilité continue à s’accélérer. Nous répondrons à cette demande depuis Zwickau où nous disposons déjà des capacités nécessaires pour construire 330 000 véhicules l’année prochaine ».

Dorénavant, seuls les modèles électriques des marques Volkswagen Audi et Seat seront produits dans cette usine dont la capacité annuelle prévue passera à 330 000 unités. Si la production en série de l’ID.3 a débuté sur le site en novembre 2019, les travaux de conversion totale à l’électrique pour l’ensemble de l’usine vont se poursuivre et s’intensifier prochainement. Après une phase transitoire qui durera plusieurs semaines cet été, les premiers véhicules électriques seront produits en fin d’année.

Une fois la transformation achevée, Volkswagen disposera pour la première fois d’une grande usine de production intégralement dédiée à l’électro-mobilité. Les investissements destinés à la conversion s’élèvent à environ 1,2 milliard d’euros. Au cours de l’étape d’agrandissement final qui débutera en 2021, six modèles basés sur la plateforme MEB seront produits à Zwickau pour trois marques du groupe. Du côté des collaborateurs, Volkswagen promet « une sécurité de l’emploi garantie à long terme ». Les 8 000 salariés seront préparés à la production de véhicules électriques et à la gestion des systèmes haute tension grâce à des sessions de formation. 20 500 journées sont programmées d’ici fin 2020.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos