Volkswagen confie Bugatti à Porsche et Rimac

Publié le par

Volkswagen transfère Bugatti à Porsche afin de fonder une joint-venture avec le constructeur de voitures de sport électriques Rimac. L’ensemble sera détenu à 55 % par Rimac et 45 % par Porsche, ce dernier étant actionnaire de Rimac à hauteur de 24 %.

© Porsche
© Porsche

Bugatti change de main et prend un virage important pour son avenir. Volkswagen cède à Porsche ses parts du constructeur afin de créer une joint-venture avec Rimac. Cette société commune prend le nom de Bugatti Rimac. Rimac en détient 55 %, tandis que Porsche en possède 45 %. Le petit constructeur croate spécialisé dans les voitures de sport électrique prend donc le contrôle de Bugatti. Cependant, Porsche est actionnaire de Rimac à hauteur de 24 %, ce qui implique une proximité capitalistique et technique entre les trois marques pour l’avenir. Bugatti apportera son nom, son expérience, son réseau de distribution et son fichier client, tandis que Rimac apportera son expertise dans l’électrification. Les deux firmes continueront à produire dans un premier temps la Bugatti Chiron et la Rimac Nevera mais l’avenir devrait s’écrire en commun, sous le signe de l’électrique. Cependant, Bugatti Automobiles S.A.S. poursuivra son activité au sein de cette joint-venture et fabriquera toujours ses véhicules à Molsheim en Alsace.

Mener Bugatti vers l’électrique

La naissance de cette joint-venture permet à Volkswagen de se débarrasser de Bugatti. Le petit constructeur de Molsheim n’entrait plus vraiment dans la stratégie du groupe. En confiant Bugatti à Rimac, Porsche évite aussi de recueillir une marque encombrante. De son côté, Rimac est reconnu pour son expertise technique en matière d’électrification mais manque de notoriété au-delà des passionnés. La prise de contrôle de Bugatti lui ouvre également un fichier client de rêve. En tant qu’actionnaire important de Rimac, Porsche pourrait bien récolter les fruits de cette joint-venture. En tant que partenaire stratégique, le constructeur de Stuttgart détiendra deux sièges au sein du conseil de surveillance de la joint-venture Bugatti Rimac. Il sera représenté par Oliver Blume et Lutz Meschke, les deux hommes forts de Porsche. Mate Rimac, fondateur de Rimac, sera directeur général de la joint-venture, qui rassemblera donc les 300 collaborateurs installés à Zagreb et les 130 personnes exerçant à Molsheim.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos