Volkswagen enregistre un recul de ses livraisons en octobre

Publié le par

Parmi tous les marchés de Volkswagen, le Brésil (+ 61,8 %) et la Russie (+ 23,9 %) affichent les deux plus fortes progressions en termes de livraisons par rapport à la même période en 2017.

Volkswagen enregistre un recul de ses livraisons en octobre

Avec 516 900 unités livrées à l’échelle mondiale, le constructeur allemand a enregistré une baisse de 6,2 % sur le mois dernier par rapport à la même période en 2017. Selon la marque, cette perte de vitesse s’explique notamment par la « réticence persistante des consommateurs en Chine suite aux différends commerciaux avec les États-Unis », mais également par l’arrivée de la nouvelle norme WLTP dont les effets se sont atténués sur le marché européen depuis sa mise en vigueur en septembre dernier.

« Nous prévoyons que cette reprise se poursuivra en novembre et en décembre, estime Jürgen Stackmann, membre du directoire de la marque Volkswagen en charge des ventes. Globalement, nous sommes confrontés à un environnement de marché mondial difficile. Il est donc d’autant plus gratifiant de constater que nos livraisons de janvier à octobre ont été supérieures de près de 2 % par rapport au chiffre record enregistré par la marque pour la même période en 2017 ». Sur les dix premiers mois de l’année, Volkswagen a immatriculé 5,14 millions de véhicules au niveau mondial.

Dans le détail, Volkswagen a livré 122 000 véhicules en Europe (- 7,1 %), 37 000 véhicules en Allemagne (- 11,7 %), 23 000 unités en Europe centrale et de l’Est (+ 3,7 %), 49 400 voitures en Amérique du Nord (+ 0,3 %), 44 800 véhicules en Amérique du Sud (+ 24,7 %) et, enfin, 288 300 unités en Asie-Pacifique (- 9,1 %).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos