Volkswagen et Amazon scellent une alliance autour du cloud

Publié le par

Volkswagen compte sur le cloud d’amazon pour améliorer sa productivité. Cette nouvelle plateforme collectera en temps réel les données issues des 122 usines du groupe automobile.

Volkswagen et Amazon scellent une alliance autour du cloud

Afin d’améliorer encore la productivité de ses usines, le groupe Volkswagen a scellé une alliance avec Amazon afin de déployer le Volkswagen Industrial Cloud. À terme, ce centre de données concernera toute la chaîne d’approvisionnement mondiale de Volkswagen qui sera intégrée à l’Industrial Cloud, soit plus de 30 000 sites où opèrent plus de 1 500 fournisseurs et partenaires dans le monde. Comme annoncé pour les plateformes électriques MEB, cette plateforme industrielle sera en libre accès et ouverte à d’autres partenaires qui devraient pouvoir l’utiliser.

L’informatique de production standardisée au sein du cloud

En développant son Industrial Cloud, Volkswagen pose les bases d’une transition numérique fluide de ses services de production et de logistique. L’informatique appliquée aux machines, aux équipements et aux systèmes de production, par exemple, pour la planification ou la gestion d’inventaire, sera standardisée et mise en réseau pour les 122 usines de production du groupe Volkswagen. Actuellement, il y a encore des différences d’une usine à l’autre.

Parmi le portefeuille de services d’Amazon Web Services, Volkswagen a choisi l’Internet des objets (IoT) et les services d’analyse et de calcul du « machine learning », qui ont été développés spécifiquement pour une utilisation en production et seront adaptés aux exigences de l’industrie automobile. À l’avenir, cette architecture sera la nouvelle plateforme de production numérique de Volkswagen. Toutes les usines et les entreprises extérieures au groupe y grefferont leurs architectures systèmes. Cette plateforme standardisera et simplifiera les échanges de données entre les systèmes et les usines.

140 projets d’intégration déjà identifiés

À moyen terme, 220 spécialistes travailleront sur le projet. Ils seront répartis dans plusieurs centres de compétences informatiques de Volkswagen et un centre d’Innovation dédié à l’Industrial Cloud sera créé à Berlin. Ils seront appuyés par des experts à Dresden, Munich et Wolfsburg. Les travaux sont sur le point de commencer. Les équipes ont déjà identifié 140 projets d’intégration, parmi lesquels un système de traçabilité des biens entrant et sortant d’usine, par exemple, les camions (service de location de véhicules), ou encore des services d’analyse de l’efficacité des systèmes sur l’ensemble des usines (taux de rendement global, TRG). L’objectif est de lancer les premières fonctionnalités et les premiers services concrets de l’Industrial Cloud d’ici à fin 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos