Volkswagen étudie à nouveau le rachat d’Europcar

Publié le par

Alors que le dossier avait quitté les radars médiatiques, le groupe Volkswagen a réaffirmé qu’il étudiait l’option d’une prise de participation dans Europcar Mobility Group. A priori, les premières négociations achoppent sur le prix.

© Europcar
© Europcar

Volkswagen vient de confirmer qu’il envisageait d’acquérir une participation majoritaire dans Europcar Mobility Group, afin de développer sa stratégie de diversification et de se positionner sur le marché de la location de courte durée. Le groupe allemand précise cependant que la réflexion se trouve à un stade très précoce et qu’aucune décision n’a été arrêtée.

On peut toutefois rappeler qu’une communication similaire avait été faite il y a environ un an. Un stade précoce donc, mais bien ancré dans l’esprit de certains dirigeants de Volkswagen AG.

On peut encore rappeler que Volkswagen avait vendu Europcar à la société française d’investissement Eurazeo, en 2006, pour 3,3 milliards d’euros, dette comprise.

Selon Bloomberg, Europcar a rejeté une offre de rachat d’un consortium emmené par Volkswagen à 0,44 euro par action, soit 2,2 milliards d’euros environ au total, jugeant l’offre sous-évaluée. Europcar a d’ailleurs confirmé avoir rejeté une offre de rachat, sans préciser l’auteur de ladite offre, mais en expliquant que le prix proposé était trop bas. Jeudi 24 juin 2021, suite à ces fuites, l’action Europcar prenait 12,2 %, à plus de 0,48 euro.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos