Volkswagen gèle la construction de son usine en Turquie

Publié le par

En début de semaine, l’Union européenne a condamné l’intervention militaire turque dans le nord de la Syrie.

Volkswagen gèle la construction de son usine en Turquie

Face à l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie à l’encontre des milices kurdes, la direction de la firme allemande a pris la décision de repousser la construction de sa nouvelle ligne de production à Manisa, en Turquie. « Nous observons la situation de près et voyons l’évolution actuelle avec préoccupation », a indiqué un porte-parole du constructeur.

Avec une capacité de 300 000 unités par an, la future usine devrait voir naître les nouvelles générations des Passat et Skoda, essentiellement destinées aux marchés du Moyen-Orient et de la Russie.

Selon le quotidien Handelsblatt, le choix s’était porté sur la Turquie, au détriment de la Roumanie et de la Bulgarie, tous deux envisagés par Volkswagen. Selon les informations avancées par l’AFP, 4 000 personnes devraient être employées au sein de l’usine turque. La construction du site représenterait un investissement maximal de 1,5 milliards d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos