Volkswagen travaille avec Hambourg sur la mobilité urbaine

Publié le par

Hambourg veut devenir un modèle en matière de mobilité urbaine du futur, qui se doit d’être durable et intégrée. Pour atteindre cet objectif, la ville s’appuiera sur les compétences de Volkswagen.

Volkswagen travaille avec Hambourg sur la mobilité urbaine

Les deux partenaires représentés respectivement par Matthias Müller, président du directoire de Volkswagen, et Olaf Scholz, maire d’Hambourg, ont signé un protocole d’accord portant sur plusieurs concepts destinés à rendre la mobilité urbaine plus durable à l’ère où la digitalisation et l’économie du partage changent fondamentalement les modes de vie, le comportement des consommateurs et leurs besoins de mobilité.

Les concepts de mobilité urbaine et d’intermodalité, de gestion et le contrôle de la circulation en passant par ceux relatifs à la conduite autonome et au stationnement, aux technologies alternatives et au contrôle de la pollution de l’air, constituent autant de pistes qui seront explorées par Hambourg et le constructeur au cours des trois prochaines années. L’objectif est bien de développer et adopter des solutions de mobilité sur mesure et intelligentes aussi bien pour le transport de marchandises que la mobilité personnelle.

Plusieurs projets déjà aboutis

Les deux partenaires ont cependant déjà eu l’occasion de faire aboutir ensemble quelques initiatives dont l’une d’entre elles visait à améliorer la qualité de l’air et proposer des solutions de mobilité sans émissions. Ainsi, les entreprises de transport urbain Hamburg-Holstein et Hamburger Hochbach ont scellé le mois dernier un accord avec la filiale Man de Volkswagen afin de favoriser des échanges dans le domaine des bus électriques. Autre exemple : la demande de projet des deux partenaires, portant sur les concepts de partage de mobilité (applications de micromobilité, partage de véhicules, concepts innovants de logistique urbaine), a été acceptée par le programme mySMARTlife, subventionné par l’Union européenne.

Enfin, le groupe et la ville travaillent également sur la conduite automatisée et connectée alors que le gouvernement allemand voit Hambourg comme potentiel berceau pour le test de ces technologies. Les deux partenaires précisent que d’autres projets communs seront développés au cours des prochains mois, sans que cela n’implique une collaboration exclusive ou un engagement financier.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos