Volvo Cars et Geely envisagent une fusion

Publié le par

Après avoir regroupé leurs activités pour le développement de nouveaux moteurs, Volvo Cars et Geely veulent aller plus loin en formant un nouveau groupe à l’envergure mondiale.

© Volvo Cars.
© Volvo Cars.

Le constructeur chinois Geely et le suédois Volvo Cars ont annoncé, le 10 février, dans un communiqué commun, leur volonté de fusionner leurs activités afin de « donner naissance à un groupe mondial ». La société issue de cette fusion aurait accès au marché mondial des capitaux par l’intermédiaire de Hong Kong avant de viser une cotation à Stockholm.

Pour avancer vers ce projet, les deux constructeurs s’apprêtent à créer un groupe de travail conjoint afin de mettre sur pied une proposition à destination de leurs conseils d’administration respectifs.

Geely est d’ores et déjà actionnaire principal de Volvo Car, il est également actionnaire de Daimler à hauteur de 10 %.

« Une fusion des deux entreprises se traduirait par l’émergence d’un puissant groupe mondial. Nous nous réjouissons de travailler avec Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars, et d’étudier de près cette possibilité en nous fixant comme objectif de renforcer des synergies au sein du groupe tout en conservant l’avantage concurrentiel et l’intégrité de chaque marque », a déclaré Li Shufu, président de Geely Holding Group.

Au cours de l’exercice fiscal 2019, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 1,4 milliard d’euros contre 1,3 milliard d’euros en 2018. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 25,9 milliards d’euros contre 23,9 en 2018. Sur l’ensemble de l’année 2019, les ventes mondiales ont atteint un record de 705 452 véhicules, soit une hausse de 9,8 % par rapport à 2018.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE