Volvo XC40 hybride rechargeable : toujours aussi percutant

Publié le par

Pour séduire les clients en faveur des hybrides rechargeables, Volvo offre un an de recharge pour toute commande passée jusqu’au 30 juin 2020 (dans la limite de 3 000 kWh soit jusqu’à 540 euros pour 13 000 kilomètres en 100 % électrique).

Volvo XC40 hybride rechargeable : toujours aussi percutant

Récompensée par le titre de Voiture Européenne de l’Année en 2018, la Volvo XC40 a déjà fait ses preuves et n’a plus besoin d’être présentée. Le tout premier SUV compact de la marque suédoise est parvenu à dominer son segment en France. Best-seller de la gamme en 2019, il représentait 38 % du mix de ventes avec quelques 8 238 immatriculations, suivis par le XC60 (5 897 unités) et le V40 (3 061 unités). Pour 2020, la marque suédoise repousse les chiffres en prévoyant d’atteindre au moins 56 % du mix des ventes (toutes motorisations confondues). « On va aller chercher entre 11 000 et 12 unités afin de se situer entre le BMW X1 et l’Audi Q3 (entre la huitième et dixième place sur le segment des C-SUV). Nous avons donc une croissance de 4 000 voitures à conquérir cette année. Cela va passer par plusieurs leviers, notamment celui de l’hybride rechargeable » explique Maxence Gaget, responsable marketing produits de Volvo Cars France.

Le modèle revient donc équipé d’une motorisation hybride rechargeable. Annoncé au printemps 2019 sous le nom T5 Twin Engine, le SUV adopte désormais le nouveau nom des Volvo qui se branchent à l’aide d’un câble : Recharge. L’hybride rechargeable Recharge T5 est appelé à tenir un rôle majeur dans la gamme XC40 avec pour objectif 40 % des ventes en 2020 (contre 12 % de commandes engrangées fin d’année dernière). Son lancement fait partie d’une stratégie d’électrification lancée par la marque suédoise qui consiste à décliner chaque modèle de la gamme en version micro-hybride, hybride rechargeable et électrique. Et puisque « rien ne ressemble plus à un XC40 électrique qu’un XC40 classique » Volvo Cars va décliner le XC40 en version électrique dont l’arrivée est prévue sur le marché français au cours du second semestre 2020. Le Suédois prévoit également de lancer cinq nouveaux modèles 100 % électriques au cours des cinq prochaines années. À l’horizon 2025, 50 % des modèles commercialisés seront électriques.

Version hybride rechargeable, qu’en est-il ?

À l’instar de la production thermique, le SUV de 4,42 m hybride rechargeable sera lui aussi fabriqué en Europe au sein de l’usine Volvo Cars de Gand, en Belgique. Conçu sur la plateforme CMA (Compact Modular Architecture) - également utilisée pour la Polestar 2 - celle-ci peut recevoir tous les types d’énergies. Le XC40 se décline ainsi en motorisations diesel (150 à 190 chevaux), essence (nouveau 3 cylindres de 129 chevaux, 169 chevaux), nouveau micro-hybride essence (197 chevaux) et deux nouvelles versions électrifiées : le Recharge T5 hybride rechargeable (180 + 82 chevaux) et enfin la version 100 % électrique Recharge P8 AWD (408 chevaux). La plateforme modulaire CMA intègre la batterie dans le tunnel central ce qui évite tout impact sur le volume habitacle ou le volume de coffre qui reste à 460 litres tout comme les versions thermiques ou micro-hybrides. Le volume peut atteindre jusqu’à 1 336 litres une fois la banquette rabattue.

Parcours dans les Yvelines

Comme ses congénères thermiques, le Recharge T5 hybride rechargeable est aussi sécurisant et agréable à conduire dans les rues de la capitale, que sur des petites routes départementales. Le véhicule est équipé d’un bloc essence 3 cylindres 1,5 turbo T3 d’une puissance de 180 chevaux, associé à un moteur électrique de 82 chevaux (placé à l’avant du véhicule). Au total, l’ensemble délivre une puissance de 262 chevaux ce qui permet d’offrir une accélération de 0 à 100 km/h effectuée en 7,3 secondes. Sa batterie d’une capacité de 10,7 kWh confère à la voiture une autonomie comprise entre 40 et 50 kilomètres (NEDC). Notons que cinq modes de conduite sont disponibles : Individual, Hybride, Pur (conduite 100 % électrique possible jusqu’à une vitesse de 125 km/h), Power et Off Road (actif jusqu’à 40km/h). Il suffit d’appuyer sur un bouton prévu à cet effet pour les activer. D’ailleurs, une jauge indique la bascule du moteur thermique vers le moteur électrique. D’un point de vue pratique, un symbole en forme de pile indique également que la batterie est en charge par exemple lors d’une légère action sur la pédale de frein ou de l’usage du frein moteur. « Cet ensemble d’aides à la conduite permet d’assister le conducteur pour réussir une éco-conduite la plus efficace possible » souligne le constructeur. En outre, une fonction Hold peut être activée afin de conserver la charge de la batterie en anticipation d’un trajet urbain par exemple, le moteur thermique étant alors privilégié. Enfin, la recharge se fait par l’intermédiaire d’une trappe située sur l’aile avant gauche (la recharge sur la version 100 % électrique sera sur le flanc arrière gauche). Le XC40 Recharge T5 est commercialisé à partir de 47 900 euros en version Business, dorénavant accessible aux particuliers, et culmine à 55 400 euros. Il se situe donc en milieu de panier face aux Mini Countryman, Peugeot 3008, BMW X1 et DS7 Business E-Tense, ses principaux rivaux.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos