Volvo entre deux records

Publié le par

Volvo France a battu son record historique en 2019 avec 21 696 immatriculations. La marque s’est fixée comme objectif d’atteindre 22 500 voitures en 2020, notamment grâce à l’arrivée du XC 40 hybride rechargeable.

© Volvo.
© Volvo.

Depuis 1953, Volvo n’avait pas fait mieux dans l’Hexagone. La marque a immatriculé 21 696 voitures en 2019, soit une hausse de 18,2 % par rapport à 2018. Sur ce total, la firme a vendu 20 818 véhicules. Une progression de 10,6 % par rapport aux 18 825 ventes enregistrées en 2018. La star de la marque est le XC 40, avec 8 238 unités écoulées. Le petit SUV a largement compensé la V40, qui a représenté 3 061 immatriculations et a tiré sa révérence en fin d’année. Les SUV règnent en maîtres chez Volvo puisque la deuxième meilleure vente est le XC 60, avec 5 897 exemplaires. La marque a progressé sur les marchés des particuliers (+ 25 %), des sociétés (+ 8 %) et des loueurs longue durée (+ 24 %). Sur l’ensemble de la gamme, 21 % des commandes enregistrées en 2019 ont concerné une motorisation hybride rechargeable. Une proportion qui devrait atteindre 40 % en 2020, « car nous sommes performants dans ce domaine et que nous n’avons pas le choix », remarque Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France. « Nous envisageons une baisse de marché de 4,8 % en 2020 mais une hausse des segments sur lesquels nous sommes présents. Nous avons donc un objectif de 22 500 voitures pour cette année », poursuit-il. La perspective de la double grille de malus n’effraie pas le dirigeant. « Les mois de janvier et février seront creux mais cela ira mieux après. Il ne faudra pas céder au catastrophisme », souligne-t-il. L’arrivée du XC 40 hybride rechargeable et de la version 100 % électrique en fin d’année devraient propulser le petit SUV vers les 56 % des ventes globales de la firme en 2020.

Rentabilité de 1,6 %

Ces résultats se sont traduits dans le réseau par une rentabilité moyenne de 1,6 % (estimation à confirmer), pour un chiffre d’affaires en progression de 20 %. Avec 51 investisseurs pour 73 contrats et 125 sites, le réseau devrait peu évoluer en 2020. Cinq nouveaux satellites devraient voir le jour à Alençon, Belfort, Cayenne, Toulouse et Valenciennes. L’objectif est d’arriver à une rentabilité de 1,8 % pour les distributeurs en 2020. L’installation de bornes se poursuit dans les concessions pour accompagner le développement des ventes de modèles électrifiés. Pour soutenir cet élan, la marque lance une offre de remboursement des recharges pendant un an pour les acquéreurs d’hybrides rechargeables. En après-vente, Volvo a aussi réalisé une bonne année, avec un chiffre d’affaires en pièces de rechange en hausse de 12 %, des ventes d’accessoires en augmentation de 19 % et près de 4 500 programmes d’entretien vendus.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos