Wayne Griffiths prend les commandes du conseil d’administration de Cupra

Publié le par

Le britannique Wayne Griffiths (54 ans) a été nommé président du conseil d’administration de Cupra. Il cumule ainsi cette nouvelle responsabilité avec son poste de vice-président exécutif des ventes et du marketing de Seat et de directeur général de Cupra. Il succède ainsi à Luca de Meo.

Wayne Griffiths prend les commandes du conseil d'administration de Cupra

Dès les prémices de sa carrière professionnelle en 1989 chez Audi AG, Wayne Griffiths a toujours été étroitement lié au groupe allemand Volkswagen. Après avoir collaboré pendant deux ans chez Seat (1991-1993), il revient au sein de la marque allemande où il occupe différents postes de direction dans la nouvelle division des ventes pour plusieurs marchés. En 2016, il est nommé vice-président de Seat pour les ventes et le marketing avant de prendre la direction de Cupra en janvier 2019.

Afin d’anticiper le départ de Luca de Meo (futur directeur général du groupe Renault qui prendra ses nouvelles responsabilités à compter du 1er juillet 2020), le constructeur espagnol vient d’annoncer la nomination de Wayne Griffiths à la tête du conseil d’administration de Cupra. Dans ses rangs, l’entité compte également Carsten Isensee, président par intérim de Seat et vice-président exécutif de Seat pour les finances et l’informatique, Axel Andorff, vice-président exécutif de Seat pour la recherche et le développement et enfin Luis Comas, vice-président des services juridiques et la gouvernance de Seat.

À travers un communiqué, la marque sportive espagnole a annoncé l’arrivée de plusieurs collaborateurs. Celle-ci espère qu’ils participeront à la croissance des résultats et permettront d’atteindre un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2021.

Mots clefs associés à cet article : Cupra

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos